L’impact de la Blockchain et des crypto monnaies sur le marketing


Frédéric Montagnon est un entrepreneur, « expert » sur la blockchain et les cryptomonnaies. Il a dernièrement fondé Legolas Exchange, une plateforme d’échange de crypto monnaies professionnelle et transparente.


En ce qui me concerne, je m’intéresse depuis 2014 à la Blockchain et j’avais fait l’interview de Eric Larcheveque (fondateur de la maison du bitcoin et aujourd’hui de Ledger) à l’époque pour mieux comprendre le bitcoin. A relire l’article, on se rend bien compte que je n’avais pas encore bien compris ce qu’il m’avait expliqué là ’époque…mais avec cet épisode de Vlan vous allez mieux comprendre mais aussi envisager l’impact opérationnel que la blockchain pourrait avoir. Depuis l’avènement d’Internet, j’ai rarement vu un sujet autant polarisé entre ceux qui expliquent que c’est le futur d’Internet et ceux qui vous disent que tout cela n’est qu’une vaste blague qui retombera comme une crêpe molle. Mon avis est que la Blockchain est la prochaine immense révolution à venir et il s’agit bien de comprendre ce qui est en train de se passer.

Internet était la révolution de l’information, la blockchain sera la révolution des transactions et des contrats


Les crypto monnaies sont la monnaie des machines


La blockchain et le marketing


La Blockchain va générer un nombre important d’articles, de conférences, de formations dans les mois à venir et vous ne pourrez pas passer à coté. Mais comme le rappelle Frédéric, le souci majeur aujourd’hui est que les développeurs qui maîtrisent parfaitement la blockchain sont trop riches pour avoir besoin de travailler et que les nouveaux arrivés ne maîtrisent pas bien encore tous les détails techniques de cette dernière. Cela va donc prendre un peu de temps avant d’exploser mais une fois la balance faite, la révolution sera rapide. A vous de vous accrocher car cela aura forcément des impacts forts dans votre manière d’envisager le marketing mais plus profondément votre vie quotidienne.

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters