Une fatigue d'Apple ?

Loin de moi la volonté de faire un article à sensation ou de m'attirer les foudres des "mac lovers" (qu'ils se rassurent, j'ai 3 macs à la maison, 1 iPad et tout ce qui va avec, je n'ai rien contre la marque), mais c'est une étude anglaise qui m'a mis la puce à l'oreille. Il ressort de cette dernière que les anglais se sentent fatigués par la rapidité de l'innovation de marques hautement technologiques comme Apple ou Facebook. Dans le cas d'Apple, c'est tout de même la moitié des personnes sondées qui pensent que l'innovation chez Apple est trop rapide… Alors évidemment, tout dépend de la manière dont la question a été posée mais 50% quand même…ca ne peut pas laisser indifférent. On imagine mal une tendance à la "slow technology" qui est à l'inverse du secteur (quoique quand on voit les avancées, on pourrait arriver à un (relatif) rejet malgré tout). Surtout quand on lit des articles comme celui de Forbes qui nous invite déjà à oublier l'iPad 3 en nous assurant que le vrai changement va provenir du futur iPhone, sans compter sur la TV connectée d'Apple que nous attendons tous pour dire que le marché se lance vraiment (oui Apple à cette puissance aujourd'hui)… Avec le retour annoncé de Microsoft sur la décennie qui arrive (par le C.E.O. de Forrester) et la concurrence très forte d'Amazon (je vous conseille la lecture de cet article de la Havard Business Review à ce sujet). En 2 mots, à l'instar d'Apple, Amazon a construit un écosystème solide très tourné vers l'expérience utilisateur, il suffit de regarder le Kindle Fire. Pourtant, clairement quand on regarde les chiffres, la question semble totalement non pertinente (97% des tablettes par exemple sont des iPad au niveau mondial), sans parler des $97,6 milliards dont tout le monde a parlé en début de semaine. Pourtant, pour être une marque "hype", il faut nécessairement ne pas être une marque de mass market. J'ai la sensation qu'ils sont à un moment (d'autant plus avec la mort de Steve Jobs) où ils risquent de redevenir un constructeur de hardware à l'écosystème bien pensé avant d'être une machine à rêve qu'ils étaient. Ils surfent encore sur la hype (sans vraiment de concurrence sérieuse il faut être honnête) et génèrent des marges plus que confortables sur le mass market mais où vont aller les early adopters…vont-ils se satisfaire d'avoir simplement les produits dès leur sortie ?

Quand on sait que les marchés des smartphones et d'autant plus celui des tablettes sont très loin d'être matures (la très grande majorité des gens n'en possèdent pas, tout reste donc à faire), il est important de se poser ce type de question afin d'investir aux bons endroits et de regarder de manière particulièrement attentive les mouvements pour prévoir les investissements à faire dans les années à venir. Alors évidemment ca ne va pas arriver demain ni cette année mais dans les 5 années à venir, je crois que la question mérite d'être posée…

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters