Sur la violence des pubs d'association – le cas des ours polaires


Les associations se permettent souvent d’aller beaucoup plus loin que les marques classiques pour 2 raisons principales : 1. Elles n’ont pas forcément le budget pour se permettre une forte surface médiatique, elle doivent donc marquer les esprits avec 1 ou 2 actions par an. 2. Elles n’ont pas de marque à défendre et de bienséance à tenir et bien souvent leur combat évite le sang d’une manière ou d’une autre, elle l’utilise donc pour leur pub. Alors évidemment, on a tous en tête les pubs contre le tabac, le Sida ou encore la conduite dangereuse. Le discours très régulièrement est que plutôt d’essayer de faire peur, vous devriez essayer de nous divertir et à ce titre la campagne pour le gilet jaune avec Karl Lagerfeld avait fait un tabac. Il en va de même pour la campagne pour l’accès à l’eau potable de l’année dernière et puis WWF vient de lancer une pub pour le marché belge qui joue plus finement:

Et puis j’ai découvert ce spot aujourd’hui chez Ladyblogue (avec quelques jours de retard donc) pour une association qui veut faire prendre conscience de l’émission de gaz créé par un vol d’avion – moyen de transport de moins en moins cher et de plus en plus usité (vacances, business) dans une période ou le conscience autour de l’environnement est de plus en plus marquée.

Voici la campagne :

Violente, choquante, parlante et (trop ?) bien réalisée pour ne rien gacher.

Mode d’emploi : on prend un fait marquant et on le place en image. Ici l’émission de gaz d’une personne dans un avion pour un vol en Europe (en moyenne) équivaut au poids (moyen) d’un ours polaire. De là à dire qu’on en tue 1 chaque fois que l’on prend l’avion, il y a 1 000 pas, qu’ils ont franchi allègrement pour être plus parlant.

Alors est-ce que ça fonctionne ?

Je dirais que oui dans la mesure ou l’on se doute tous que prendre l’avion ce n’est pas top pour la planète mais qu’on ne sait pas exactement jusqu’à quel point.

Ors là, ça rend très concret les choses et j’entends déjà les gens raconter :  » tu sais qu’à chaque fois que tu prends l’avion tu tues un ours polaire ? » (ah raccourci comme je vous aime).

Est-ce que je vais moins prendre l’avion du coup ?

Arf, ben c’est pas bien sur et c’est un peu la limite de cette campagne car je reste assez convaincu que je ne suis pas le seul à réagir de cette manière.

Cependant, cette campagne est marquante, on retient le message (et le raccourci qui est fait aussi et qui a de beaux jours devant lui), elle a déjà comptabilisé plus de 300 000 vues en quelques jours, bref, elle devrait faire un peu parler d’elle je pense.

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters