Sur la personnification des responsables du digital dans les agences

Suite à la note que j'avais écris sur les blogs d'agences, j'avais promis une note sur les blogueurs d'agence mais il faut élargir un peu et parler de la présence numérique des personnes en agence. La voici donc ! Histoire qu'on soit bien d'accord tout de suite et parce que ça me hérisse le poil de l'entendre : NON ! blogueur n'est pas une qualité intrinsèque et ce n'est pas parce qu'on embauche un blogueur que d'un coup il va résoudre tous les problèmes de la terre ou qu'il a forcément raison sur le digital. Comme partout, il y a des bons, et des mauvais. Ouvrir et tenir un blog (ou avoir un bon social graph) démontre juste une envie de s'ouvrir et d'être curieux, ce qui est déjà pas mal mais bon… Une fois cette petite mise au point faite, parlons du sujet.

Comme je le dis très régulièrement, pour moi le web et particulièrement les médias sociaux, c'est un peu comme une voiture : on ne peut pas apprendre en lisant le code ou un bouquin…il faut pratiquer ! Difficile de croire qu'une personne qui n'est pas active saura appréhender de manière pertinente les médias sociaux. Ainsi, empiriquement nous avons donc vu des personnalités naître sur le web afin de donner vie à tout cela et partager leur avis sur les évolutions de la communication afin de faire avancer le débat. C'est la démonstration simple de  :"On ne discute pas avec une entreprise mais avec une personne". Si les compétences d'une agence (ou d'une entreprise de services) ont toujours été (et reste) une addition des Hommes qui la composent, ici, les Hommes dépassent la cause en étant également visible. Le web permet et pousse à cette personnification. Pour moi seuls les Directeurs de la Création avaient ce "pouvoir" : ils donnent le ton, font beaucoup pour l'agence et finalement c'est en fonction d'eux qu'on détermine si une agence est créative ou pas et lorsqu'ils quittent le navire ou en rejoigne un… Désormais, il en va de même pour les personnes du digital. Évidemment les agences montent en compétences (enfin ça dépend lesquelles) sur la stratégie digitale, cependant il y a une forte personnification de la profession et aujourd'hui une agence est plus ou moins bonne en fonction de la figure qu'elle a pour plusieurs raisons : – Le savoir : la connaissance du sujet, l'expérience – Le faire savoir : savoir en parler et avoir l'autorité pour le faire

Et il faut bien les 2 pour réussir à mon sens tant le marché a encore besoin d'être éduqué.

Le web restent un métier "d'expert" (à prendre entre pincettes) dans la mesure ou rien n'est établi et qu'il est donc difficile de passer le savoir à quelqu'un. C'est un media pour lequel il faut se passionner et qu'il faut vivre tous les jours (on reboucle avec le début de mon article donc).

 Ainsi quand je parle des compétences d'une agence, je pense par exemple : "Ogilvy ils sont super bons, ils ont Eric Maillard" (exemple le plus évident que personne n'osera contester). J'aimerais savoir comment ça fonctionne dans votre agence, si vous partagez cela ou pas…

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters