Quel avenir pour les directeurs du digital ?

Non je ne me recycle pas dans les R.H… Faut croire qu'il y a un temps pour tout…ou tout simplement est-ce lié à ma dernière note et à la discussion que cela a généré au bureau. Cela dit, j'avais déjà eu cette discussion avec plusieurs directeurs du digital chez d'importants annonceurs. Leurs réponse est toute la même : mon métier est appelé à disparaître. Dur constat, mais il est vrai que les directions du digital servent souvent de béquilles à des services qui mettent du temps à intégrer Internet dans leur stratégie. Mais tôt ou tard, le digital sera à sa place, dans chaque direction et la direction du digital sera forcément moins moteur. Alors bien sur, tous métier à besoin de spécialistes mais il n'y aura plus de "directeur", ca sera un poste qui vérifiera si tous le monde va bien dans le même sens et aidera les directions dans les appels d'offre… Beaucoup moins excitant donc… La question que l'on se posait ensuite, c'est de savoir si les actuels directeurs du digital pourraient devenir directeur de la communication ? Les personnes travaillant dans le digital ont plusieurs avantages : curiosité et capacité à apprendre en continu (qualité qui se perd) et à s'intéresser vraiment au client. Le souci, c'est que de nombreuses personnes dans le digital ont passé la quasi totalité de leur carrière dans ce média et ne connaissent pas les autres. A moins de bosser chez un pure player ou une entreprise qui investit principalement dans le web, cela sera compliqué de remonter en compétence sur les autres médias tandis que pour des personnes plus généralistes il sera simple de comprendre le web (ce ne sont pas les formations qui manquent). Il est donc temps pour tout le monde de sortir la tête de sa bulle et de regarder comment fonctionne les autres médias pour ne pas se faire enfermer dans un poste qui pourrait être moins intéressant dans les années à venir…Enfin je vous rassure on en a encore pour quelques années…

Enfin comme toute note, celle ci est faite pour être débattue.

1 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters