Pourquoi les marketers offline ont une longueur d'avance en digital

Parfois, j'ai l'impression qu'il y a une forme de racisme social des gens du digital pour les gens du offline (bouh pas beaux, ils sont dépassés).

Alors, bien sur les digital native maîtrisent parfaitement le digital (quoiqu'ils savent plus l'utiliser que l'expliquer), bien sur les gens qui bossent dans le digital connaissent bien leur média, bien sur les bouquins type Kotler sentent un peu la poussière mais attention, il ne faudrait pas jeter le bébé avec l'eau du bain !

Malheureusement, dans cette période ou tout va de plus en plus vite, et dans laquelle les jeunes veulent mettre les vieux au placard, il y a une vraie exclusion sociale à ceux qui ne sont pas "digital addict".

La vérité c'est que le digital est encore dans sa phase préhistorique et pour avoir travaillé 6 ans dans le "offline" et 5 ans dans le "online" (et je ne suis pas tout seul), force est de constater que la majorité des techniques du offline fonctionnent aussi online et que les "jeunes cons" ont beaucoup à apprendre des "vieux cons". Évidemment, les règles du jeu ont évolué mais on peut tout à fait les appréhender et les intégrer. D'ailleurs, la règle dans le digital est bien de ne jamais considérer savoir mais d'être en apprentissage perpétuel (ou quasi), donc plus riche est votre background, plus vous serez pertinent si vous vous donnez la peine.

J'ai un excellent exemple personnel d'ailleurs d'une ancienne boss à moi (du offline) passée directrice du digital (après avoir été directrice marketing d'un des plus gros site marchand français) dans une grande enseigne et qui explique ce qu'elle faisait en offline pour faire de la promos et les effets s'en font ressentir de manière très très forte sur le site.

Il ne faut pas rêver, les bases restent les même malgré tout et il ne faut pas le perdre de vue !

D'ailleurs, c'est intéressant de voir comment désormais cette barrière entre offline et online s'est complètement désagrégée et si je n'ai de cesse de répéter que finalement les médias sociaux se jouent dans la vraie vie, les nouveautés comme Foursquare et plus récemment Facebook Place montrent le chemin d'une voie commune. Idem avec le mobile d'ailleurs. Des blogs bien pensés comme celui ci essaient justement de faire le pont d'ailleurs.

5 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters