Branding : le web n'est plus une option

Les personnes qui travaillent dans le digital me font rire (et comme j'ai le sens de l'auto dérision, il m'arrive de me moquer de moi même sur le sujet) quand ils critiquent avec véhémence la TV. Force est de constater (sur twitter, Facebook ou leur blog quand ils en ont un) qu'ils sont hyper fiers quand ils y passent…même si c'est pour 3 secondes ! Pour ceux qui en doutaient encore, la TV n'est pas finie loin de là…par contre "le rapport de force"  vis à vis du web évolue (et de là à ce qui ne fasse plus qu'un…). S'il y a 10 ans et même encore 5, il était hors de propos de penser digital pour parler sérieusement de Branding de marque (je ne parle pas lancement produits/services), avec le développement du haut débit, des réseaux en tout genre, aujourd'hui le web devient inévitable. En effet, comme le fait remarquer Nate Elliot de Forrester, aujourd'hui, il y a plusieurs raisons pour lesquelles le web pourrait devenir le canal principal de communication pour du branding : 1. Le web atteint quasiment une cible potentielle tout aussi forte que la TV – De toute manière, il faut noter que ceux qui sont en ligne sont également les clients qui dépensent le plus d'argent. Et le temps passé entre TV et web sont désormais comparables. 2. Le web permet d'aller beaucoup plus en profondeur et n'oblige pas les marketers à rentrer dans un format de 15 ou 30 secondes. D'ailleurs, c'est ce qu'attendent les consommateurs sur Internet (pouvoir aller en profondeur dans un sujet). 3. Comme abordé dans le point 2, Internet est le média rêvé pour raconter des histoires ! On a tous en tête des slogans publicitaires d'ailleurs. internet a cette capacité avec en plus la possibilité pour l'internaute d'interagir avec la marque. Et il ne faut pas oublier que nous sommes de plus en plus dans une société de l'interaction. Pour les jeunes générations, cela semble tout à fait naturel. 4. Le web permet d'être plus réactif et de calculer précisément les retours sur les investissements publicitaires. C'est un vieux débat mais il est vrai que la TV reste un média déclaratif quand le web permet de suivre minute par minute tout ce qui se passe de manière précise.

Alors n'en déplaisent aux amoureux du spot TV (grandes agences, créatifs en 1er) le web devrait se tailler une part de lion dans la construction de marques. Evidemment, je ne dis pas qu'il remplacera la TV qui elle même va évoluer vers plus d'interactions. La TV reste pour le moment le média N°1 pour ce genre de besoins mais le web n'est plus une option.

7 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters