Twitter atteindra-t-il un jour une taille critique en France ?

Cela fait maintenant 3 ans et demi que Twitter est arrivé en France et si beaucoup de marketers connaissent Twitter de nom (et souvent réduisent les médias sociaux à Facebook + Twitter) sans vraiment savoir comment cet outil fonctionne. Toutefois, s'ils ont bien retenu une chose, c'est qu'en France (et comparé à Facebook) Twitter reste petit en nombre d'utilisateurs ("et puis ils sont majoritairement inactifs" rajouteront les plus connaisseurs). Je ne vais pas vous mentir, ils disent vrai ! A la nuance près que nous n'avons aucun moyen de savoir précisément le nombre d'utilisateurs en France pour la simple et bonne raison qu'il n'est pas obligatoire de se localiser sur Twitter mais cela est un autre débat. Effectivement, Twitter en France n'a pas autant d'utilisateurs qu'aux US ou au UK par exemple mais pour moi, la taille critique est, malgré tout, atteinte.

Qu'est ce que je veux dire par là ? Je crois qu'il n'est pas question de retard ou d'avance mais simplement d'une adoption différente du service. Si aux US, Twitter est l'outil privilégié pour rester en contact avec les "stars" (et ça intéresse beaucoup de monde), en France, cet outil a plutôt été adopté par les journalistes, les étudiants, quelques chercheurs et des leaders d'opinions divers.

Qu'est-ce que cela implique pour les entreprises ? Peu de temps après le lancement de Twitter, j'avais commis une présentation sur les usages pour les entreprises de Twitter. L'objectif était de présenter le service mais aussi de définir comment les entreprises pouvaient s'en servir évidemment. Le fait que le nombre de personnes soit limité (on parle quand même de plusieurs centaines de milliers d'actifs) ne veut surtout pas dire qu'il faut s'en désintéresser ou le relayer à un second plan. Encore une fois, l'idée n'est pas de créer une stratégie de moyen donc votre usage dépendra tout simplement de ce que vous voulez accomplir mais également de l'usage de vos interlocuteurs. Simplement que ce soit pour "écouter", "faire du service client", "faire des RP" ou que sais-je, sachez qu'en face, en France, vous avez des personnes qui ont bien souvent des caisses de résonance ailleurs. Dès lors, il ne s'agit pas de regarder le nombre de followers (même pas le ratio following/follower) ni à l'inverse de considérer les gens sur twitter comme des êtres supérieurs ou "plus importants" (surtout pas) mais de construire votre stratégie en fonction de ce principe relativement simple. Et si demain on vous demande quand Twitter aura atteint sa taille critique, à défaut d'avoir une réponse, vous avez mon avis.

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters