Le retour aux choses vraies : le cas du champagne



Dans le mouvement naturel du rejet de la pub, dans la recherche de valeurs et dans une société où bouger un doigt semble dangereux pour la santé, les consommateurs ont tendance à vouloir retourner aux choses du terroir (au moins si cela n'ampute pas trop leur porte monnaie).

Ce mouvement n'est pas nouveau mais pour certains secteurs cela commence seulement à arriver.

C'est le cas dans le vin mais de manière encore plus forte du champagne. Le champagne est sans doute l'un des vins les plus méconnus, les consommateurs choisissent encore le champagne par son étiquette et son prix (plus c'est cher mieux c'est).

Le champagne est considéré comme festif et ostentatoire (il faut avoir la bonne étiquette peut importe ce qu'il y a dans la bouteille).

Si on monte dans les prix, c'est toute la différence entre un Krug et un Dom Perignon. 

A prix égaux, les connaisseurs choisiront un Krug, les chasseurs d'étiquettes, un Dom Pérignon – Pas de bagarre, les 2 appartiennent à LVMH.

Mais si on en revient à des produits plus accessibles, il vient de s'ouvrir à Paris un lieu totalement nouveau, Dilettantes, 1ère cave à champagne de Paris, regroupant 130 champagnes différents.

Des champagnes de petits producteurs qui n'ont aucun réels moyens pour se faire connaitre malgré la qualité de leur produit.

Ici on n'achète pas de l'étiquette mais du goût, de la qualité et bien accompagné, on apprend à apprécier les différences (très présentes) entre les champagnes.

Même si la boutique est dans le 6eme, les prix débutent à 25 Euros pour s'étaler jusque 350 Euros. 

Le choix est large et la qualité toujours au RDV – fini le champagne qui fait mal à la tête parce qu'il y a trop de souffre à l'intérieur. 

Je suis curieux de voir si les consommateurs seront sensibles rapidement sur ce type de produits à dépasser le marketing et la pub pour se concentrer sur le produit.

Disclaimer : Fanny qui a fondé Dilettantes est une amie à moi, fille de vigneron, elle est passée de directrice marketing d'une grande société à la création de cette petite boutique pour notre plus grand plaisir.

2 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters