Le marketing 2.0 me saoule !

Buzzcast #69 – Fred Cavazza by culturebuzz

Ok le titre est racoleur mais bon je bosse pas dans la com pour rien même si j’use peu de ce type d’artifice d’habitude… Cependant, quand je regarde l’interview de Fred Cavazza qui m’explique que peu importe si le produit est présent en distribution, si je le cherche et que j’arrive à le trouver sur Internet, c’est gagné (principe d’un monde aplatit), quand là-dessus je reçois un twit d’Antoine qui me dit que Fred a raison, je me dis qu’il faut vraiment faire attention à ce que l’on dit… Bien sur que je crois à l’évolution du marketing et de la communication et bien entendu la prise du pouvoir par le consommateur va modifier les choses en profondeur, toutefois, je crois aussi que 95% des gens qui bossent dans la com et le market « classique » savent très bien ce qu’ils font et que ce serait une grosse erreur de tout rejeter en bloc ou même de limiter la portée de ces actions. Fred a sans doute raison, pour ce qui concerne une caméra vraiment spécifique (exemple qu’il prend), cependant, je reste convaincu que :

  1. Elle se vendrait beaucoup plus si elle était présente en GSS (Grande Surface Spécialisée) en France

  2. Pour ce qui concerne les biens de consommation courants (90% de la conso) sans la distribution, ces produits seraient quasi voués à l’échec. Je veux dire, à moins d’un vrai élément différenciant si votre marque de pates n’est pas présente dans votre supermarché, vous allez en acheter une autre, point barre.

Ceci n’est qu’un exemple bien sur, toutefois, la dérive de ne penser « qu’alternatif », qu’imaginer que les communicants & autres marketeux dîts « classiques » sont complètement à coté de la plaque n’est pas loin et ce serait bien de l’éviter (moi le premier qui parfois ait tendance à être tout 2.0). Fred est une personne brillante (ce n’est pas moi qui vais dire le contraire)et bien sur je pense qu’au fond il a raison cependant, je crois également que l’on a tous (les communicants) beaucoup à apprendre les uns des autres, le tout étant toujours de s’informer, de lire et de ne pas prendre pour « dit » ce que l’on croit ou ce que l’on sait : le marketing est une science vivante. C’est aussi la raison pour laquelle j’annonçais hier que j’allais entreprendre de faire des interviews de communicants, pas forcément web, pas forcément 2.0, pour partager avec nous leur expérience (d’ailleurs si ca vous tente, n’hésitez pas à m’envoyer un mail). En guise de conclusion, je dirais qu’il faut éviter de se ghettoiser dans sa "technique" (emailing, media traditionnels, web, vision 2.0…) et penser qu’elle est la plus efficace sans regarder ce que d’autres méthodes pourraient apporter à votre stratégie de communication. Je suis assez convaincu qu’il faut comprendre et maîtriser l’ensemble afin d’utiliser à bon escient et en fonction des objectifs à atteindre la palette d’outils mis à disposition (si je peux dire). La vision 1.0 et 2.0 ne s’opposent pas et pour être efficace elle doivent être complémentaires.

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters