Comment choisit t-on sa banque ? le cas d'ING direct

C’est un peu la question que je me suis posé in fine à la sortie de ma rencontre avec les équipes d’ING direct. Pour être tout à fait honnête, je ne m’étais jamais vraiment posé la question car il faut dire ce qui est, le marketing bancaire, comme ça, à priori, c’est pas super sexy. Pourtant, c’est une vraie question ! Au final, si je regarde mon expérience personnelle, je me rends compte que tout d’abord, la première banque est souvent celle de ses parents (tout simplement parce que ils vous ont ouverts un compte quand vous étiez plus jeunes, bref vous ne choisissez pas). Ensuite arrive les études et à moins d’avoir beaucoup de chance, vous faites un prêt étudiant ou peut être un peu plus tard, un prêt pour une autre raison (achat immobilier, prêt à la consommation…) ce qui implique souvent un changement de banque (même si ce n’est pas obligatoire). Au final, c’est à se demander si on choisit vraiment sa banque ??? D’ailleurs beaucoup de gens ont une relation inversée à la banque, c’est à dire que plutôt que de se considérer comme client, ils vont avoir l’impression de devoir quelque chose .

Cela dit, les consommateurs deviennent de plus en plus avertis et en période de crise ont la capacité d’aller chercher l’information et vont sans doute le faire. Alors finalement quand on cherche une banque pour son compte courant qu’est ce que l’on va regarder : – les frais bien sur (carte bleue, virement, opérations xy…) – les services – L’ergonomie du site (75% des internautes gère leurs comptes en ligne) – le contact ensuite avec le personnel – l’identité aussi de la banque (est-ce qu’elle me ressemble ? Typiquement HSBC est plutôt élitiste, crédit agricole est plutôt ben…agricole….ect…ect…).

Seulement, on ne connait pas bien les frais qui nous sont facturés (même si cela change avec la loi Chatel) et on a une mauvaise connaissance de tout cela finalement. C’est sur ce créneau qu’arrive dont ING direct avec une offre de compte courant sans aucun frais (ou presque) c’est à dire une carte gold gratuite, des frais offert, un outil (très bien fait) permettant de gérer son compte….un positionnement intéressant à priori. Toutefois, le fait qu’ils offrent tout signifie aussi qu’il « aplatissent » les clients et cela peut gêner ceux qui veulent pouvoir se différencier via leur carte en « or » (on a beau dire les clients sont fiers). Par ailleurs, le fait qu’il ne soit que sur le web, implique qu’il n’y a pas de contact et cela leur manque cruellement selon moi, même si l’expérience en agence n’est pas forcément génial. Pourtant, il y une grande place libre pour les banques afin de se positionner comme partenaire, comme « ami », de désacraliser cette relation avec la banque à travers un réseau social vertical par exemple…juste une idée…

6 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters