Ambiance musicale du dimanche : The way you make me feel


Cette semaine, j'ai eu la chance d'aller aux jeux Paralympiques.

Evidemment la cérémonie d'ouverture était à couper le souffle, évidemment il y avait beaucoup de monde, évidemment, j'ai adoré.

Mais ce qui m'a le plus marqué finalement, c'est un questionnement personnel vis à vis du handicap.

Comme la majorité d'entres vous, je suis valide et j'ai un regard de compassion pour les personnes handicapées.

La réalité est que lorsque nous croisons un handicapé, nous nous concentrons sur ce handicap que ce soit un pied en moins, un bras ou peut être une jambe ou encore une malformation…

De notre point de vue de valides, leur vie ne ressemble à rien à ce que l'on souhaiterait.

Jamais nous imaginons ces personnes faire du sport et encore moins participer à des jeux olympiques ou faire des compétitions.

Il faut être honnête, lorsque l'on regarde des athlètes c'est aussi, un peu, pour nous faire rêver que ce soit par leurs capacités hors du commun ou leurs physiques parfaits.

Evidemment, regarder des handicapés n'entraîne pas, à priori, d'admiration mais plutôt une forme de voyeurisme malsain (j'avoue). 

Et pourtant….

Participer aux jeux paralympiques, c'est voir des hommes et des femmes que la vie n'a pas aider, se dépasser, faire des choses que nous n'imaginions même pas possible (nager le papillon avec 1 seul bras, le crawl sans jambe, jouer au volley sans pied….) et je peux vous assurer que si vous arrivez à dépasser cette gêne idiote, vous admirerez ces athlètes.

Comme cette vidéo le notait très justement, ce sont des surhommes qui, bien qu'ils soient diminués d'une manière ou d'une autre, font des choses extraordinaires et sont tout autant respectables que des athlètes valides voire même plus….

Une véritable leçon de vie finalement pour nous qui, dès que nous avons un bobos nous plaignons, ne faisons pas de sport pour x ou y raisons….

Notable également le traitement des jeux paralympiques à Londres ou ils font la une des journaux ou les gens se déplacent en masse (les espaces étaient pleins) tandis qu'en France, un journal comme l'Equipe parle du mauvais traitement médiatique de ces jeux en page 30…..il aurait peut être été malin de s'appliquer à soi même ce que l'on écrit dans un article… je vous invite donc à rejoindre les 116 000 personnes sur cette page fan afin de soutenir à votre façon ces sportifs de haut niveau.

Coté musique, et pour changer totalement de sujet….du Michael Jackson forcément car hier, j'ai eu l'occasion d'aller voir un documentaire sur l'album Bad réalisé par Spike Lee.

Quand on m'a annoncé que cela durait 2h30 et malgré mon intérêt évident pour l'artiste, je me suis dis que ca allait être un peu longuet…

Pas du tout…ce documentaire est juste dingue et véritablement fort en émotion. Vous apprenez à connaître l'artiste, le travail incommensurable autour d'un album ou des vidéos d'un artiste aussi pointilleux qui n'était que difficilement satisfait.

Il me semble qu'il passe encore un peu au Max Linder sur les grands boulevards mais sinon il vous faudra attendre la sortie du DVD.


Bonne écoute et bon dimanche

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters