Ambiance musicale du dimanche : Bernhoft


Ce WE je suis allé au Château de Versailles afin d'enm=: visiter l'Opéra. Je suis retourné plusieurs fois au Château ces derniers temps mais cela fait des années que je n'avais pas vu l'opéra, autant dire que ca devait être lors de l'une de ces visites de classe pendant lesquelles de toute manière l'on écoute rien. Hier, j'étais attentif et ce n'était pas difficile car le directeur technique qui nous a présenté l'opéra était juste incroyable de culture, d'humour et donc dôté d'une vraie capacité à transmettre. Nous avons visité l'opéra du sous-sol au plafond en passant évidemment par la salle et la scène (la 2ème plus grande de France après l'Opéra Garnier). Si vous en avez l'occasion, n'hésitez surtout pas. De mon coté, c'était aussi l'occasion de tester le Sony Nex-7 que la marque m'a gentillement prêté et si la prise en main n'a pas été si évidente, je commence à vraiment apprécier ce petit format avec beaucoup de fonctionnalités et de capacités. L'opéra étant particulièrement sombre, ce n'était pas si évident de prendre des photos mais le résultat est si ca vous intéresse.

Coté musique, on change d'ambiance car j'ai eu la chance de rencontrer un artiste hallucinant que vous ne connaissez peut être pas encore. Bernhoft est norvégien, il vient de remporter 2 grammy awards dans son pays dont celui de meilleur artiste de l'année et il m'a juste bluffé de gentillesse et d'accessibilité mais surtout, et c'est ce qui nous intéresse, le bonhomme est juste énorme sur scène. C'est rare de voir des artistes qui vous laisse béat, bouche grande ouverte, tellement ils envoient. C'est le cas de Bernhoft que je vous invite à découvrir ou réécouter.

2 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters