Adidas et H&M montent en gamme avec SLVR et COS


C’est intéressant de voir 2 marques d’habits que tout séparent ou presque lancer en même temps une stratégie quasi identique et devenir concurrent. En effet, les 2 marques ont décidé de monter en gamme en lançant chacune une marque de meilleure facture en France. Ainsi, avec COS, H&M souhaite rendre le prêt-à-porter accessible en proposant des produits très mode mais également bien finis (80% de la production est faite en Europe), avec de belles matières (cuir, cachemire…) et donc durables. Le concept n’est pas très nouveau puisqu’il a été lancé il y a déjà 1 an à Londres mais également dans d’autres villes européennes. Du coté d’adidas, la nouvelle ligne imprononçable Slvr (Silver ?), vient se positionner entre Originals (partie mode street wear) et Y-3 (partenariat avec Yoshi Yamamoto avec des prix inaccessibles). L’ambition de cette ligne est de proposer des produits aux coupes sportives mais beaucoup mieux finis que ceux proposer par Originals et moins brandés adidas. La baseline de cette ligne est « simplement parfait », ce qui laisse imaginer ce qu’ils souhaitent proposer aux clients… Cette dernière a été lancé il y a à peine 2 semaines en France.

Dans les 2 cas, on pourrait se dire qu’il s’agit d’une stratégie un peu risquée étant donné la période économique incertaine mais en fait, il faut faire attention à la manière dont vous regardez cette stratégie. Bien sur, pour la masse des consommateurs qui font particulièrement attention à chaque denier dépensé, ces lancements vont faire chou blanc, par contre, pour toute une frange de jeunes citadins habitués à dépenser de l’argent dans leur vêtements et souhaitant se démarquer, ces lancements vont leur permettre d’accéder à des habits plus originaux et mieux finis sans avoir besoin pour cela d’aller dans des boutiques de prêt-à-porter, plus chères. Cela est d’ailleurs d’autant plus vrai pour la cible masculine pour laquelle l’offre de vêtement de moyenne gamme est somme toute assez faible. Je n’ai pas eu l’occasion d’aller dans l’une ou l’autre des enseignes pour me faire un véritable avis mais pour moi qui suis précisément dans la cible, je trouve ce positionnement vraiment pertinent pour ces 2 marques, d’autant plus pour adidas car personne n’est vraiment positionner sur ce segment si ce n’est les couturiers qui ont quelques lignes un peu sportwear. D’ailleurs, je pense que je vais courir découvrir Svlr car elle me semble complètement en lien avec mes goûts (Y-3 l’est aussi mais ce n’est pas en lien avec mon portefeuille justement…).

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters