Ma tribune pour le Figaro : Réseaux sociaux : vivons cachés, mais connectés !



Facebook est le reflet d’une société largement dominée par l'égo, dont la téléréalité est le produit le plus évident depuis maintenant une décennie.

Mais cette évolution s'est accompagnée d'un double mouvement : l’ouverture de votre vie privée à tout le monde pour des raisons techniques et commerciales ; La pression sociale à être présent sur ce type de réseaux.

Facebook en a fait sa fortune et le moteur de son succès ; le site est devenu central pour 26 millions de français (nombre d’utilisateurs actifs en France à juillet 2012).

Pourtant, cet excès d’ouverture et de transparence commence à montrer ses limites.

Facebook : colosse aux pieds d’argile ou simplement en mal de modèle économique?

La suite est à lire sur Le Figaro.

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters