Like a little : un réseau social vertical original et prometteur…


Il trouve sa source dans la première demande sur le web (ou pas loin) : la drague ! Et finalement, quoi de mieux que les bibliothèques pour rencontrer tranquillement des personnes du sexe opposé ? Vous l'aurez compris, le principe est hyper simple car en utilisant de manière intelligente les nouvelles technologies et en particulier la géolocalisation, ce réseau social, né aux US, permet d'envoyer des messages plus ou moins explicites aux personnes proches de vous mais que vous ne connaissez pas forcément. Comme à la naissance de Facebook, seule les adresses emails d'universités spécifiques fonctionnent donc impossible pour vous et moi de s'inscrire, par contre, vous pouvez regarder l'activité sur le site. Si vous allez y faire un tour vous verrez que malgré tout le design reste très basique et ne laisse pas supposer quelque chose d'important mais je crois que le principe est intéressant. Au final, Like a little se présente comme une PFF (Plateforme Facilitatrice de Flirt), ce que je trouve pertinent pour plusieurs raisons : – Un positionnement vertical à la promesse simple et compréhensible – Un design sans fioritures mais efficace – Un réseau social qui mène vraie vie et digital – Un positionnement et un ton définitivement fun.

De quoi remettre les bibliothèques au centre des "place to be" – peut être même que cela pourrait être bon pour la culture après tout, car en étant à la bibliothèque on reste dans un environnement de livres – on devrait proposer cela en France afin d'améliorer l'orthographe de nos ados qui laissent de plus en plus à désirer… Plus sérieusement, on n'arrête pas de parler d'utilité… il me semble là que l'utilité est évidente.

source

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters