Ambiance musicale du dimanche : Rage Against the Machine


Cette semaine, j’ai eu l’occasion d’accompagner Tilt, graffeur ultra connu dans l’une de ses virées nocturnes afin de faire un tag sur un mur. Nous avons fini au fin fond du 94 à minuit +, au milieu d’un chantier…vraiment rigolo. Bon évidemment, vous vous doutez bien que le plus intéressant reste la discussion avec le monsieur et la découverte de son univers. D’ailleurs, nous avons pas mal parlé des Bubble Girls (si vous allez sur son site, vous comprendrez rapidement) et c’est vraiment intéressant de comprendre la démarche de l’artiste : demander à des filles dans la rue (1 par ville) de poser pour lui à la condition qu’elles ne soient pas mannequin, pas sur Facebook et que la photo soit prise avec un appareil de 4 Mo pixel maximum. Devinez quoi 8 filles sur 10 acceptent de jouer le jeu. Je trouve osé qu’adidas signe ce genre de campagne puisque ce que nous avons fait est totalement interdit par la loi (bon le risque ne doit pas être majeur non plus hein). Autrement, hier je suis allé voir « Good morning London », un film sur les radios pirates anglaises qui passaient alors de la pop et du rock. Un film que je recommande chaudement à toutes les personnes qui veulent passer 2h très agréables ! De la bonne humeur, de la bonne musique, on aurait aimé être avec eux…

Coté musique du coup, je vais forcément partir sur du rock, comment pourrais-je faire autrement. Néanmoins, vous l’aurez compris, je ne suis pas un gros gros fana de rock et ma culture du genre reste assez faible (faut reconnaître). Toutefois, j’ai quand même été skateur des années et des années et à cette époque, on écoutait du rock à mort (du grunge aussi, putain je me sens vieux d’un coup), Par conséquent, j’apprécie pas mal de morceaux malgré tout. En voilà un avec lequel j’ai passé beaucoup de bons moments, je ne sais pas si vous vous en souvenez mais logiquement, ca devrait vous dire un truc :

Rage Against The Machine – Killing par hushhush112

Bonne écoute et bon dimanche à tous !

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters