Xinek : tout le monde peut vendre sur le net !


Kezaco ? Pour reprendre précisément leur terme, il s’agit "de la première plateforme d’affiliation à disposition du grand public qui permet à tout internaute, sans avoir à gérer un site internet ou un blog ou encore une boutique en ligne, de faire de l’affiliation, simplement par Network Shopping en recommandant des produits à son entourage". En résumé, vous conseillez des produits à vos amis ou lecteurs et les redirigez vers un site marchand qui vous rétribue une commission pour le service rendu.

Ceux qui ont lu mon blog la semaine dernière sauront que je n’adhère pas du tout au concept de l’affiliation industrialisée, parce que tout simplement si l’on commence à utiliser son blog pour envoyer ses lecteurs vers des sites marchands, je trouve que la dérive qui consiste à recommander des produits auxquels on ne croit pas, n’est vraiment plus loin… Pour ma conscience, je préfère encore ne pas être rémunéré (pas plus tard qu’hier je vous ai renvoyé vers le site Alapage pour découvrir le livre sur les dreadlocks mais sans que je sois intéressé sur les ventes).

De manière plus pragmatique, parlons de Xinek, services et fonctionnement : Afin d’utiliser les services de Xinek, il faut télécharger gratuitement une toobar (barre d’outil) qui est très facile d’installation, puis il faut procéder à l’inscription. Ensuite, vous pouvez regarder très facilement la liste de produits à votre disposition, c’est-à-dire un peu près tout ce qui se vend sur Internet. Le site marchand (Pixmania, Conrad…), le prix du produit ainsi que la commission sont systématiquement précisés. Pour le moment les partenariats ne sont pas tous établis et des rubriques comme celle des voyages restent vides.


En conclusion : Le site est plutôt bien fait et le fonctionnement semble vraiment facile. Je trouve le principe sympa quand il s’agit de se conseiller entre amis puisque dans une certaine mesure cela permet d’avoir une remise supplémentaire sur un produit que l’on voulait acheter de toute façon. Mais dès lors qu’il s’agit d’industrialiser à travers un blog, je ne cautionne plus du tout…


Le site est lancé ce jour, alors si ça vous tente, allez découvrir (et non je ne touche pas de commissions au nombre de clics ;-).

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters