Une stratégie SEO ne peut pas être "site centric"

Je sais bien que le SEO, Search Engine Optimisation dans le texte [comprendre le référencement naturel, donc le fait d'être bien placé dans les moteurs de recherche naturellement] n'est pas ma forte spécialité, cependant, je connais un petit peu et puis ca ne m'interdit pas d'y réfléchir. On parle énormément d'e-réputation des marques mais avant même de penser à ce que vont dire les médias et les internautes sur vous, il est primordial de s'assurer que les contenus développés par la marque vont être [bien] visibles. Cependant, les pratiques SEO ne sont pas forcément bien appréhendées par les toutes les entreprises (même si on note une claire amélioration) : 1. Elles investissent souvent massivement dans de l'achat de mots clefs (SEM), une stratégie efficace à court terme (et moins lourde à gérer) mais qui ne construit rien 2. Elles n'ont pas de stratégies de noms de domaine pour éviter le typosquatting (fautes d'ortographe) ou le Cybersquatting (extension en .tv, .net…). D'ailleurs à ce sujet, saviez-vous que vous pouviez désormais réserver des noms de domaines avec des accents ? 3. Elles considèrent le SEO pour leur site uniquement.

C'est sur ce dernier point que je voulais insister car il rejoint, pour le coup, les thématiques que je traite plus régulièrement ici. En effet, la visibilité naturelle d'une marque sur le web, c'est aussi la visibilité de sa page Facebook, de sa définition sous Wikipédia, de ses vidéos sur Youtube…. Cela peut paraître assez basique de se le dire comme ca, mais encore aujourd'hui, de nombreuses structures web (donc spécialisées) fonctionnent encore en silos : spécialiste du SEO, spécialiste du SEM, spécialiste  médias sociaux…et on fini par ne plus lever le nez. Si on le faisait, on se rendrait compte que finalement, il est primordial de repenser sa manière de distribuer les contenus, de mélanger les pratiques car tout sert le même objectif : assurer la réputation de la marque. Désolé si vous avez trouvé ce post basique mais parfois il y a des évidences qui vont mieux quand on les dit.

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters