top of page

Une campagne d'affichage générée par des consommateurs ?



Quand on parle d'UGC, on fait généralement référence à des opérations sur le web (vidéos, advergame…) mais ce qu'Ariane a mis en place aux UK, c'est bel et bien une campagne d'affichage. Ainsi, en réaction d'une campagne de pub d'une organisation chrétienne qui avait placé des psaumes de la bible sur des flancs de bus. Ainsi, cette blogueuse qui écrit également surle journal  "the Guardians" a décidé de faire appel à la communauté pour mettre en place une campagne de réponse. Aussi incroyable que cela puisse paraître elle a réuni £150.000 (soit plus de 200 K€) et a mis en place cette campagne que je trouve plutôt rigolote puisque son slogan est le suivant : " Dieu n'existe PROBABLEMENT pas, alors arrêtez de vous plaindre inquiétez et profitez de la vie !" Le message est plutôt positif et le plus drôle est, comme le fait remarquer Mathilde chez qui j'ai récupéré la news, que les organisations chrétiennes ont hurler au scandale parce qu'elle n'avait aucune preuve de ce qu'elle avançait. Plus que l'anecdote et peu importe ses convictions religieuse, il est vraiment intéressant de se rendre compte du "potentiel" pouvoir que peuvent avoir certains influenceurs en ligne. Cela signifie beaucoup de chose en terme de communication demain et la 1ère est sans doute qu'il est plus que primordial de prendre véritablement en considération ce qu'ils peuvent dire. Le renversement de pouvoir touche désormais les média hors ligne et je pense que cela devrait parler à beaucoup de marketers encore un peu septiques sur tout ce tapage autour du web 2.0…

10 vues0 commentaire
bottom of page