Un nouveau défi pour les publicitaires ?

A l'origine de cette note un constat : les sagas pub sur Internet ne fonctionnent pas. J'en veux pour exemple la dernière production de 13ème rue : Je tue un ami 2 ! C'est sympa, c'est même malin d'avoir intégré de la gamification mais c'est trop compliqué et puis surtout le souci, c'est que c'est la même chose !!! Il ne s'agit pas de tirer sur BETC (l'agence à l'origine du projet) qui reste sans doute une des agences les plus créatives en France (mais oui j'ai aussi une petite pensée pour toi Georges). D'ailleurs, on a bien vu que le dernier spot d'Old Spice sur le même schéma que celui qui a valu le gros succès viral ne fonctionne plus vraiment non plus. Les gens se sont de plus en plus habitués à la publicité et avec le web, ils veulent du neuf, du neuf et encore du neuf. Là où les marketers avaient l'habitude de retravailler des pistes qui fonctionnent (après tout c'est rassurant), de décliner des spots, désormais il faut innover. Idem en TV, un spot avec un énorme succès aura du mal à percer une seconde fois s'il s'agit d'une redite. Cela implique une prise de risque systématique de la part des marketers pré test ou pas.

Je note malgré tout que la personnalisation dans la publicité me semble toujours efficace, les gens aiment pouvoir suivre les aventure d'un personnage – je crois que cela est simplement lié au fait qu'ils ont besoin de personnifier une marque (ceux qui s'intéressent aux médias sociaux sauront de quoi je parle et d'ailleurs, je trouve le parallèle intéressant). On aime suivre ses aventures si tant est que ca soit une histoire différente à chaque fois (encore une fois). 

Le web est encore plus sévère car, en plus de ne pouvoir réutiliser un spot qui a fonctionné, il n'est pas non plus possible de réutiliser une technologie (ou disons qu'il faut aller très vite car elles sont très rapidement dépassée), je pense aux vidéos personnalisées, au web call back sans parler (bien sur) du bon vieux lip dub qui ferait désormais passer n'importe quelle entreprise pour la dernière des ringardes ! Se réinventer en permanence, c'est le nouveau défi des publicitaires.

6 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters