Story Telling réussi pour Philips – Eveil Lumière


Cela fait un petit moment que je ne fais plus d'articles sur des opérations de communication et pourtant ce cas m'intéresse (et puis ca permet de sortir des médias sociaux 1 seconde parce que bon…). Quand j'étais à Birmingham, je me suis réveillé un jour et j'étais particulièrement heureux sans que je puisse expliquer pourquoi. Quelques minutes plus tard, je réalisais simplement qu'il faisait soleil ! Ce micro épisode de ma vie m'a marqué et m'a fait réalisé à quel point la lumière pouvait avoir un effet sur l'humeur. Si je parle de cela, ce n'est pas tant pour vous raconter ma vie que pour rebondir sur l'opération menée par Philips à Longyerabyen en Norvège ou le soleil se couche fin octobre pour se lever début mars. 4 mois donc où les habitants de cette ville vivent totalement dans l'obscurité.

Ils ne sont d'ailleurs pas les seuls à vivre de longs jours dans l'obscurité mais je crois qu'ils tiennent le record… On imagine mal l'implication de vivre totalement dans l'obscurité : ne jamais savoir l'heure qu'il est, ne jamais avoir envie de se lever…et bien sur le moral… Je parlais dans une note sur le marketing de l'expérience de l'éveil Lumière car ce produit apporte clairement quelque chose de plus au réveil en reproduisant la lumière du jour et le chant des oiseaux. Philips a donc décidé de prêter à un certain nombre d'habitants de cette ville leur produit afin qu'ils se réveillent en lumière. Alors évidemment, je ne suis pas dupe, les gens n'ont pas attendu Philips pour trouver des solutions et se sont habitués à leur vie dans le noir mais est-ce que l'on s'habitue vraiment à ce genre de choses ? Comme de vivre à coté d'une autoroute ou d'un aéroport – je trouve ca facile de dire : "ils s'habitueront". Alors, quand une marque peut apporter un peu de bien être gràce à un produit, je trouve l'histoire vraiment intéressante et le story telling réussi et pour cause, il dépasse le cadre du marketing et devient utile et expérienciel !

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters