Sera-t-il bientôt cool de ne pas avoir de smartphone?


Désormais tout le monde sait ce qu’est le “phubbing” Dans le cas contraire, il s’agit d’un terme (inventé dans le cadre d’une campagne de communication australienne pour un dictionnaire) qui désigne le fait de préférer son téléphone portable à la personne en face de soi. Ainsi est née l’expression “stop phubbing me!”. Ce mot apparu en 2013 a grandit grace aux média et même s’il est encore peu usité dans la réalité, il désigne néanmoins une pratique de plus en plus courante et qui semble déranger de plus en plus. On se demande désormais jusqu’à quel point nous sommes dépendants de notre mobile et surtout le rôle qu’il joue dans nos vies. D’ailleurs, dans une récente étude, 42% des français se disent dépendants de leur téléphone. Il est assez évident que quand un nouvel outil fait son apparition, les individus ont tendance à l’utiliser à outrance avant de retourner à un usage plus raisonné d’autant plus lorsqu’ils manquent de respect aux autres bien entendu. On ne compte plus les vidéos, les images qui critiquent ce comportement mais force est de constater dans le métro ou dans la rue que tout à chacun est rivé sur son mobile dès qu’il se retrouve 1 minute seul.


Discours également tenu par la psychologue et sociologue Sherry Turkle lors de son “TED talk” en 2012 que je vous invite vraiment à regarder. A l’inverse la technologie propose une offre de valeur qui semble plus importante: mettre son attention là ou on le souhaite, s’assurer que l’on aura toujours une audience pour ce que l’on aura à dire et que nous n’aurons jamais à souffrir le fait d’être seul.

Ce petit appareil dans notre poche est très chargé psychologiquement et ne modifie pas uniquement ce que nous faisons mais ce que nous sommes. On peut évident toujours critiquer la publicité mais elle a cet intérêt de, parfois, devancer, les tendances et ces des dernières semaines, 2 vidéos sont sorties afin de se moquer ou de mettre fin au phubbing et inviter les gens à regarder face à eux.

Ainsi Coca Cola au brésil et une marque de bière également au Brésil

Il me semble que ces vidéos montrent nécessairement une tendance vers un réajustement.

Il est très probable que cela soit d’abord un élément disruptif: Un restaurant avec un brouilleur de signal par exemple.

“Trop cool” crieront les plus hipsters d’entres nous mais je crois vraiment que ce mouvement va s’élargir et que ces publicités en sont les éléments annonciateurs De plus en plus, on voit ici et là des « experts digitaux » aborer fièrement leur téléphone très « low tech » qui ne permet que de téléphoner et d’envoyer des sms mais à la batterie increvable (1 semaine, souvenez vous).

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters