Retour sur mon intervention à LeWeb 2011


Cela fait des années que je vais à LeWeb rencontrer des personnes de mon secteur mais également pour écouter de personnes pertinentes sur leur métier sur une scène pour le moins impressionnante. Je n'ai jamais rêvé ni même simplement imaginé pouvoir monter dessus un jour. Pourtant, Loic m'a proposé de participer aux Ignite et j'ai accepté. Ignite : 5 minutes, 20 slides, 15 secondes par slide ni plus ni moins et aucun contrôle humain dessus évidemment. Le défi semble compliqué mais comme je fonctionne au défi… j'ai accepté. C'est à ce moment que j'ai stressé (forcément): – De quoi j'allais pouvoir parler en 5 minutes en anglais devant des pairs plus experts que moi ? – Est-ce que ma proposition allait être acceptée (même si Loic m'avait proposé de soumettre une idée) ? – Comment j'allais mettre ça en image ? – Surtout comment j'allais faire pour me caler sur un timing aussi précis et court.

J'ai décidé de partir sur un sujet de sciences humaines parce que c'est ce qui me passionne, parce que c'est simple à aborder rapidement et aussi parce que j'avais fait une note sur le sujet très récemment. J'ai écrit le discours et essayé d'en faire des slides. Dire que je n'ai pas répeter serait mentir car je pense avoir fait l'exercice tout seul devant mon powerpoint plusieurs fois par jour pendant 1 semaine.

Benjamin a gentiment accepté de faire les photos pour moi et le tour était joué. Mais le stress…le stress d'avoir le bon discours, de faire des blagues, d'avoir l'air à l'aise. La technique, 1h avant, se poser et de quasiment dormir pour descendre en pression….

Juste avant, nous somme tous réunis en coulisses, les 9 personnes devant prendre la parole pour 5 min. L'espace d'un moment nous formons un groupe soudé, nous nous soutenons. Je n'ai ressenti aucune sorte de concurrence entre nous, vraiment pas.

5 minutes avant de monter sur scène, on vous place le micro et plus moyen de faire machine arrière… Et le résultat ? Le voici :

Je suis vraiment ravi d'avoir pu participer, d'avoir relevé le défi. Il y a mille choses à améliorer et je ne vois que cela évidemment mais ca aurait pu être pire. Le lendemain, j'ai évidemment trouvé un sujet qui aurait été plus pertinent et que je garde pour la prochaine fois. D'ailleurs, c'est après l'avoir fait que l'on réalise que finalement on peut dire beaucoup de choses en 5 minutes avec de la préparation.

7 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters