Quelle stratégie communautaire quand on est pas une marque sexy ?

Sans forcément de lien avec la note d'hier, il faut être honnête quand on parle communautaire, on a tendance à parler d'Apple (même si ce n'est pour moi), Sony, Nike ou autres marques du même acabit… plutôt sexy…mais il ne faut pas s'y tromper, l'écrasante majorité des entreprises (en France) sont des PME qui n'ont ni les moyens ni (majortairement) le sex appeal de ces marques là… Et pour eux, le joli discours sur les communautés de marques n'a aucun sens (pour moi de moins en moins aussi nous en reparlerons). Ils ont toujours l'impression que seules les marques sexy peuvent attirer et nous avons beau leur expliquer qu'il peut y avoir des communautés très verticales, ils demandent des exemples à l'appui et nous sommes souvent en peine si ce n'est avec les sempiternels exemples de Cisco, Comcast (si on peut considérer que ce n'est pas sexy) ou Best Buy. Toutefois, le chercheur Serge Soudoplatoff  a listé récemment quelques forums qui peuvent faire exemple. Je pense que le plus parlant reste celui de la communauté autour des amoureux des gros tracteurs. Comme ca à priori ca fait sourire mais après tout pourquoi pas ? Ainsi, ce sont plus de 10 000 agriculteurs qui s'échangent quotidiennement des conseils et bons plans autour d'une chose qui les réuni à savoir les (gros) tracteurs. En même temps, il s'agit d'un achat impliquant (cher), sur lequel on a envie de connaître les nouveautés à venir, s'échanger des bons plans… Quand on y regarde de près, le forum dépasse un peu le cadre des gros tracteurs et rejoint de manière plus large le métier d'agriculteur en fait… Alors évidemment tout cela est loin de vos univers mais pour les gens du métier, je suis certain que ce forum est très central (ou devrait l'être) car ces 10 000 agriculteurs sont très actifs et vont forcément influer sur la majorité silencieuse (via le référencement naturel tout simplement). De la même manière, le forum des tracteurs rouges réuni presque 3 000 membres et possède plus de 138 000 messages.

Votre "gros tracteur" a sans doute une vie digitale et a forcément un intérêt pour vos clients. Si ce n'est pas encore trop le cas, sans parler de communauté de marque (surtout pas), vous pouvez leur offrir les contenus qui les feront converser.

Autant la pub classique va permettre de créer de la notoriété mais également de la réassurance, autant les avis de consommateurs, les discussions autour de la marque, la relation que vous allez réussir à construire avec eux, va faciliter le passage à l'achat.

2 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters