Quel type d'agence est légitime sur la stratégie digitale ?

La stratégie digitale ressemble un peu à la quête du Graal et de nombreuses agences se positionnent afin d'expliquer qu'elles sont sans doute les mieux placer pour accompagner les annonceurs.

Je peux comprendre ce mouvement tant Internet n'est pas qu'un média supplémentaire mais qu'il modifie aussi la relation du consommateur aux autres médias et, par ailleurs, ne se cantonne pas à la communication mais intervient à tous les niveaux de l'entreprise.

l'implication de cette évolution est tout simplement que les agences doivent se repenser et se repositionner. Cela dit, je ne suis pas un ayatollah du web non plus et je crois qu'un consommateur ne raisonne pas vraiment en "on" et "off" line comme peuvent encore le faire certaines agences ou annonceurs… Ce qui est surtout intéressant c'est de voir les différentes typologies d'agences qui réclame la légitimité de la stratégie digitale : – Agence de RP: ont toujours conseillé les entreprises sur l'influence (voir l'article très complet de François) – Agence de pub & marketing relationnel : ça serait une continuité logique après tout – Agence spécialisée : connaissent mieux que les autres le média et sont beaucoup plus agiles – Agence Média : ont toujours conseillé les entreprises sur la manière de toucher les gens en masse – Agence digitale : c'est leur métier de base le digital donc…. (voir l'article d'Adweek de la semaine dernière)

Cependant, toutes ont de grosses lacunes aussi : – Agence de RP:  souvent de mauvais réflexes lié à l'expérience journalistes et aucune capacité à développer des sites et donc à réaliser le projet de bout en bout, reste donc à trouver le bon prestataire/partenaire… – Agence de pub & marketing relationnel : trop souvent incapables de faire un site (ou mini site) qui tient debout et ergonomiquement viable – Agence spécialisée : parfois manque de conseil stratégique en particulier Vs les agences de pub – Agence média : une vision de media de masse non cohérente avec les médias sociaux (enfin pas aussi directement) – Agence digitale : ont du mal à se détacher de leur rôle de producteur de site web, manque de conseil stratégique

L'évolution du marché des médias impliquent donc des rapprochements et d'ailleurs les mouvements de ces derniers mois chez Duke, DDB ou autre nous le prouve bien mais je pense que nous allons bientôt aller encore plus loin… Au final, vous aurez compris que cette note est liée à la précédente puisque les Hommes sont toujours au centre de tout dans les sociétés de services.  Ici, il s'agira de la capacité de la structure a modifier sa culture, sa manière de fonctionner ou bien de faire des alliances intelligentes. J'ai conscience que cette note est assez basique dans sa réflexion mais on est le 23 décembre… Conscience aussi que tout le monde ne sera pas d'accord, cela dit, je suis intéressé par vos arguments. Vous remarquerez que j'ai essayé de rester objectif quant à l'organisation dans laquelle je travaille désormais en tous cas. Quoiqu'il en soit, c'est passionnant et nous avons vraiment de la chance de vivre ces évolutions de manière active.

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters