Quand les groupes de média entrent dans la danse du Web 2.0…


Le Web 2.0 (les internautes sont acteurs avec leurs propres contenus) et l’univers des blogs (meilleure application du Web 2.0) intéressent de plus en plus les entreprises, et il est passionnant de voir de quelle manière les jeux commencent à se mettre en place.

En effet, les groupes de média ont compris l’enjeu que représentent les blogs en particulier sur le marché français (2ème mondial après les USA) où l’on comptabilise 3 millions de petits sites personnels.

Skyrock a tiré le 1er et a largement participé au développement des blogs en France avec les fameux skyblogs jusqu’à devenir le leader européen du marché. Si cette activité ne lui rapporte pas beaucoup de recettes publicitaires, cela a tout de même permis au groupe de se valoriser à hauteur de 100 millions d’euros (lors de l’entrée au capital d’un nouveau partenaire).

Cet été, il y a eu du mouvement : – L’arrivée de Rupert Murdock (magnat des médias américains) en France avec Myspace qui permet de diffuser aux internautes de diffuser leurs contenus quels qu’il soient (photos, vidéos, audio…). – Le groupe TF1 essaie également de se positionner. Après une tentative avortée d’un rachat de Skyrock, et une prise de participation dans Overblog, ils lancent leur propre plateforme : WAT.

Les ambitions de TF1 avec WAT? Ce que l’on apprend d’une interview du tout nouveau PDG de WAT, Olivier Abecassis (parue dans le Figaro Economie), c’est que : – Ils ciblent les 15-34 ans : nouveau défi pour eux car même si TF1 est généraliste, son cœur de cible est plutôt sur les 30 ans et +. – Le positionnement est novateur : ils souhaitent proposer une plateforme de création audiovisuelle qualitative avec une protection des droits d’auteurs et une arborescence très claire qui puisse permettre à l’internaute de naviguer sans encombre. Un peu l’inverse de YouTube , Daily Motion, ou Myspace où l’on pourra trouver un peu tout et n’importe quoi avec souvent des contenus illégaux. – Les contenus seront transférables entre différents supports : ordinateurs, téléphone portable et télévision puisque l’ambition est également de lancer une webTV.

Le design de WAT est très réussi effectivement mais je ne suis pas très sur que les internautes privilégient une plateforme « restrictive » et d’ailleurs, on entend beaucoup plus parlé de Myspace que de WAT mais il va être intéressant de suivre si WAT tient sa promesse de contenus "qualitatifs" et de quelle manière les positionnements vont s’affiner.

5 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters