Quand l'électricité devient une réalité pour se déplacer !


Décidément, en ce moment je parle pas mal d’automobiles moi… Le hasard des choses à voulu qu’en allant prendre l’avion pour mon expérience Audi (racontée hier), je me suis acheté Technikart qui nous parle d’un nouveau véhicule hybride électrique : la Sméra de Lumenéo On pourrait se dire qu’il s’agit d’une énième annonce farfelue du genre, mais cette fois, ça semble plutôt sérieux et concret : une voiture aussi large qu’un scooter (parfaite pour la ville), qui roule à plus de 100 Km/h, qui passe de 0 à 100 en moins de 8 secondes (iso une ferrari) et qui ne consomme que 0,70 € aux 100 Km avec une autonomie annoncée de 150 km… Ce véhicule met 45 min (plus long que pour faire le plein) pour se recharger mais cela peut se faire sur une prise électrique classique. Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me parle franchement ! Reste le "petit" détail du tarif puisque pour le moment les séries sont petites et du coup les prix élevés (20 000€), cependant, la marque est déjà approchée par un grand constructeur automobile et du coup le prix pourrait tomber à moins de 10 000 €. Ça reste une somme importante mais une fois faites les économies sur l’essence (0,70 € les 100 km quand même) et une aide de l’état qui serait d’une logique implacable, les consommateurs pourraient largement s’y retrouver ! Il me semble que le créneau va être porteur sur les années à venir et le constructeur qui arrivera à démocratiser ce genre de véhicules va pouvoir prendre une sacré longueur d’avance ! Surtout lorsque l’on sait que les français positionnent la protection de l’environnement comme l’un des facteurs clefs de choix d’un véhicule… Et décidément l’électricité est à la mode puisque j’ai également reçu un mail pour me présenter ces nouveaux vélos électriques et un autre pour m’informer de la création d’un groupe de publicitaires contre l’écoblanchiment dans la communication… Alors qui sortira le grand vainqueur de cette bataille (en dehors d’EDF et d’Areva) ?

4 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters