top of page

Note légère de retour de WE


Je reviens tout juste de mon WE de pâques au cours duquel je suis allé découvrir la ville de Bordeaux. Je n’étais jamais allé là-bas et j’avoue que j’ai beaucoup aimé le peu que j’en ai vu. Il faut dire que j’ai eu de la chance puisque sur les 2 nuits passées, l’une d’elle était au Cap Ferret, endroit un peu "posh" mais qui a su rester joli, convivial et familial. Je crains que ca ne reste pas ainsi malheureusement… WE à la mer, l’occasion de faire quelques photos dont celle que j’ai mise en introduction de cette note et que j’aime bien, tant j’ai regardé ces 2 enfants essayer despéremment de faire voler ce cerf-volant cassé. La scène m’a rapellé de bons souvenirs lorsque je jouais avec mon frère. Et puis les 18h de train (AR) m’ont permis de livre le court livre de Eric Emmanuel Schmitt : Lorsque j’étais un oeuvre d’art. En fait 2h30 ont suffit pour le lire mais bon… Ce livre, que j’avais découvert sur le blog de Deedee, est étonnant par le sujet traité mais c’est une formidable parabole sur l’apparence. Je n’ai pas été fan de la fin, un peu facile à mon goût mais dans sa globalité, le roman est bien écrit, la morale est pas trop mal venue. Je vous le conseille donc à mon tour !

Bon début de semaine à tous !

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page