MUST READ : Le bouche à oreille ou comment l'on fait désormais confiance à des inconnus !

When did we start trusting strangers – Universal Mac Cann

View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: internet marketing)

Universal Mc Cann nous habitue à d’excellentes études et cette dernière ne déroge pas à la règle ! Cette étude internationale (29 pays – 17 000 internautes) nous démontre comment le web est en train de changer les règles de l’amitié mais aussi et surtout les implications que cela a sur l’influence d’achat et donc sur les marques. Le sujet a été largement débattu à base de thèses ici et là mais cette étude appuie, chiffres à la clef et nous donne de nouvelles clefs de lecture passionnante. Ainsi on découvre les "digital friends" et la manière dont les gens se connectent les uns aux autres (via mail à 99%, messagerie instantanée (81,6% et réseaux sociaux à 58%). Le web a permis la fragmentation des points de contacts et par conséquent autant de moyen d’être influencer ou d’influencer. En effet, nous sommes tous influenceurs et influencés selon cette étude, ce que j’appuie largement. Point intéressant à relever, quand on demande ce qui motive les gens à partager leur expérience, la 1ère réponse est de loin : "une bonne expérience" tandis que la "mauvaise" arrive en 5ème position. Alors, qui a dit que l’on parlait 7 fois plus quand on était pas content que quand on était content ??? Chris Anderson (Redac Chef de Wired) ne s’était pas trompé en annonçant que "une marque ce que n’est pas ce qu’elle en dit, c’est ce que Google en dit".En effet, afin de trouver des informations sur un produit ou un service, les moteurs de recherche arrivent naturellement en 1ère position (qui a parlé d’identité numérique des marques ?). Ensuite les conseils d’amis, les sites officiels de marques et enfin les conversations générées sur le web. Par ailleurs, les sources jugées fiables sont, dans l’ordre, les recommandations d’amis, les recommandations de professionnels, les discussions, les revues de consommateurs, tandis que la pub arrive en 20ème position (cqfd)… Cette étude envoie aussi valser l’idée que ceux qui font le plus confiance aux avis sur le web sont les jeunes ou encore les garçons. En fait, le seul critère discriminant est le niveau d’étude – plus l’internaute est éduqué, plus il fait confiance…ça laisse songeur, non ? Impossible pour une marque d’ignorer cela ! A travers cette étude, vous découvrirez également les différences entre pays, qui sont les super – influenceurs, bref une mine d’or une fois de plus ! Les conclusions de l’étude ne sont pas étonnantes : les marques ne peuvent plus se passer d’entrer dans la discussion.

De mon coté ma conclusion serait la même que Cédric : Le pire que l’on puisse dire de votre marque sur Internet ? Réponse : RIEN !

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters