Mon avis sur la lecture de "La brève et merveilleuse vie d'Oscar Wao" par Junot Diaz

J'ai découvert ce livre un peu par hasard en me rendant dans une librairie parisienne que l'on m'avait conseillé pour sa sélection pointue. Le libraire m'a proposé plusieurs choix [quel plaisir la recommandation IRL soit dit en passant] et puis j'ai décidé de repartir avec "la brève et merveilleuse vie d'Oscar Wao" de Junot Diaz. Un auteur que je ne connaissais pas du tout, originaire de République Dominicaine et professeur de lettre à New York. Peut être que le fait que ce livre ait reçu le prix Pulizer (l'un des rares prix littéraire que je ne fuis pas quand je le vois) a influé sur mon choix ou est-ce peut être le synopsis que voici : " Peu importe en quoi vous croyez, le fukû, lui, croit en vous. " Le fukû, c'est la malédiction qui frappe la famille d'Oscar, une très ancienne légende dominicaine. Oscar, rêve de mondes fantastiques, s'imagine en Casanova ou Tolkien, tombeur des îles et génie des lettres… au lieu de quoi il grandit et grossit au fond de sa classe et de son New Jersey, binoclard fou de SF, souffre-douleur obèse et solitaire. Et ses seuls superpouvoirs sont ses voyages dans le temps et l'Histoire : celui de sa mère, Beli, fuyant Saint-Domingue et la dictature de Trujillo, la fugue de sa sœur Lola et son retour au pays à lui. Ses pas ramenés inexorablement par le fukû, le destin, le désir, ou l'amour, à ses origines et à sa fin. Fantaisiste en diable, passe-muraille de langues et de mondes, La Brève et Merveilleuse Vie d'Oscar Wao pourrait n'être que la saga tragicomique d'une famille dominicaine aux Etats-Unis, si elle n'était pas surtout une explosion romanesque, une source intarissable et jouissive d'invention littéraire. ". Ce roman qui reprend l'histoire d'un jeune obèse dominicain à New York est passionnant par plusieurs aspects : l'histoire elle même est saisissante, il permet de se mettre dans la peau d'une personne rejetée, il permet de mieux comprendre l'histoire de la république dominicaine (qui, au passage, n'est pas qu'une destination cheap de vacances).

Au final, ce roman est une véritable fresque avec des références on ne peut plus modernes, on s'y retrouve totalement surtout que l'écriture (et donc la traduction) est particulièrement fluide. Je vous le conseille donc de bon coeur ! Un roman que j'ai trouvé vraiment bon

4 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters