Ma lecture de "Le mec de la tombe d'à coté"

Une nouvelle fois trouvé chez Delphine qui a su trouver les mots pour me donner envie d'acheter ce roman suédois, on ne peut pas dire que je l'ai lu d'une traite [cela étant plus dû à une vie désorganisée qu'à un livre qui manque d'intérêt]. Le mec de la tombe d'à coté est une histoire d'amour différente ou chaque chapitre permet d'avoir le point de vue d'une des 2 personnes. Cela m'a fait sourire tant j'ai tendance à essayer de penser à la place de l'autre (et elle doit se dire que…), ce livre montre bien comme on est bien loin de comprendre l'autre et de pouvoir se mettre à sa place même si on le connaît et le comprend. Par ailleurs, c'est un roman bien écrit aux 2 personnages principaux vraiment attachants et pourtant si ordinaires. Le pitch : Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis… C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

Ce n'est pas forcément le meilleur roman que j'ai lu mais c'est plutôt pas mal et pour vous qui partez en vacances, il peut trouver sa place dans votre sac.

1 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters