Les Smartphones et l’instantanéité redessinent les réseaux sociaux de demain

Le web a tout accéléré, tant et si bien qu’il est difficile de suivre les usages. En quelques années nous avons vu passer Myspace puis Facebook et déjà les adolescents sont en train de migrer ailleurs, loin du contrôle parental. Pour comprendre comment les usages évoluent, il faut se pencher sur deux tendances majeures qui nous touchent tous : l’explosion des Smartphones et l’instantanéité.

Evidemment les deux tendances sont liées puisque le téléphone n’est pas un écran pour consommer des contenus longs qu’ils soient écrits ou vidéos. Ainsi, une vidéo sur Internet a 7 secondes pour convaincre, car au-delà, si elle ne lui plaît, pas l’internaute aura déjà zappé pour passer à autre chose.

D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si les photos sont les éléments qui se partagent le plus sur Internet : un contenu simple et rapide à consommer. C’est dans ce cadre qu’Instagram (réseaux social de partage de photos) s’est développé pour finalement être racheté en avril 2012 pour 1 milliard de dollars par Facebook.

Le reste est à lire sur les Echos ou j’ai publié cette tribune.

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters