Les SDF : support marketing pour Décathlon ?

SDF – JT FR2 18 12 2006 envoyé par lesenfantsdedonquichotte


Depuis quelques semaines déjà, les SDF, et l’association Don Quichotte sont à la une partout !

Les SDF ce n’est pas une nouveauté pourtant, mais avec leurs tentes, ils sont, désormais, beaucoup plus visibles qu’avant !




Les tentes justement !

Les tentes sont de la marque Quechua (marque distributeur de Décathlon), et elles ont le grand avantage de pouvoir être mises en place en les jetant simplement en l’air !

Si vous souhaitez voir une démonstration produit, c’est facile, vous n’avez qu’à regarder le journal télévisé, lire un journal ou vous balader sur le web…


Pourtant, Décathlon n’est pour rien dans cette opération car ils ne sont pas partenaires et les tentes ont été achetées au prix magasin par les associations (l’idée originale provient de Médecins Sans Frontières et date d’il y a 1 an déjà).


Par contre, la campagne de communication pour Décathlon est tout simplement énorme, je n’imagine même pas le budget qu’il faudrait pour acheter autant d’espaces publicitaires (TV aux heures de grande écoute, La une de la presse, internet et affichage malheureusement si l’on considère les tentes dans la rue)….

On ne peut pas reprocher à Décathlon d’avoir écrit le nom de sa marque sur ses tentes, et d’ailleurs, l’action des anti-pub qui ont tenté de tagger les tentes afin d’en cacher la marque, n’a pas forcément été bien perçue.




Quel bilan ?

Si on doit faire un bilan, clairement, la connaissance de la marque en France mais également à l’étranger (la petite histoire est reportée chez nos voisins) est à son paroxysme.


Quand est-t-il de l’image de la marque ?

Décathlon va sans doute gagner, à tort donc, en capital sympathie.

Par contre, est ce que la fameuse tente va devenir la tente du SDF ? Sorte de mauvaise private joke entre campeurs ?



Je sais que ce « placement produit » est bien en marge de la problématique globale soulevée par les SDF, mais je suis curieux de voir comment Décathlon va rebondir car je ne pense pas qu’ils puissent ignorer ce qui s’est produit.

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters