Les 20 (principales) choses à retenir du digital en Chine

Mon agence (Nurun) étant l'une des plus importantes agence digitale en Chine, j'ai eu la chance de partir 1 semaine à Shanghai, la semaine dernière afin de mieux comprendre le digital là bas. Revenu hier je peux vous faire mon premier rapport d'étonnement !

Bien sur je déteste toujours autant les listes mais là je n'ai pas trouvé de moyens plus efficaces pour partager (en partie) de manière digeste ce que j'ai retenu de mon voyage. Alors bien sur je n'apprendrai sans doute rien aux personnes déjà au point sur le sujet (qui sauront corriger mes erreurs sans doute) mais pour les newbies comme moi, au delà des outils et des chiffres (forcément grandiloquents) il y a pas mal d'éléments intéressants pour comprendre le marché : 1. Il y a aujourd'hui 457 millions d'internautes (35 millions en France pour mémoire)soit 1/3 de la population… 2. La publicité étant arrivée tardivement, les chinois en sont encore avides d'autant plus si elle est engageante et aspirationnelle 3. Les entreprises (en particulier les petites) n'ont pas forcément de sites web (63% des entreprises entre 100 et 500 salariés en ont un) 4. Le débit est très bas en Chine en particulier pour les site hébergé hors Chine (il existe 2 entreprises de hosting : une au nord et une au sud) et les internautes sont encore très souvent sur IE6 – la plupart des sites occidentaux sont impraticables en Chine (sans parler de la censure sur Facebook, Twitter, Youtube et autres…). 5. Les médias sociaux ont explosés en Chine en raison de la censure depuis un moment (seul moyen d'avoir des discussions authentiques) 6. La TV est assez pauvre en Chine et par conséquent les vidéos sur Internet sont très largement consommées – le temps passé sur Internet est largement plus important que celui passé devant la TV et le viral fonctionne à plein régime. 7. Par voie de conséquence, les émissions de TV ont totalement intégré le web social comme élément indispensable et y sont totalement connectées 8. Le marché des médias sociaux n'a pas de leader "incontesté" comme en occident avec Facebook, Twitter ou Youtube (les champions se disputent encore beaucoup le leadership et les chinois ne sont pas très fidèles et donc changent rapidement d'outils). Bon malgré tout, pas besoin d'être leader local pour exploser les chiffres de n'importe quel autre pays hein… 9. Le marché est complètement truqué (pages vues, nombre de clics…) ce qui oblige à mettre l'emphase sur des kpi (Key performance indicator) comme les visites de qualité ( > 1 seconde), le temps passé ou encore le taux de conversion 10. Les KOL (Key Opinion Leader – les influents quoi) ne s'obtiennent qu'en payant (mais sans obligation légale pour eux de dire quand ils sont payés et quand ils ne le sont pas). Les Rp blogueur n'existent pas là bas. 11. L'ère, selon laquelle les KOL en Chine étaient d'abord des célébrités, est révolue – comme en occident les célébrités sont plutôt sur le M blogging (équivalent de Twitter) et il y a de vraies stars de blog venues du "peuple" même s'ils n'ont pas forcément de légitimité. 12. Tout à un prix en Chine vraiment tout (suppression de post, modification des résultats dans les moteurs de recherche…) 13. Les commentaires n'existent pas vraiment, ils ne partagent pas d'opinion (les principes comme Tripadvisor ne peuvent pas fonctionner) – même les "j'aime" ou "j'aime pas" n'existent pas 14. Le rapport à la vie privée est très différent là bas(photo de mariage > ce n'est pas privé / expérience pro > très privée /  lié un vrai nom avec une vraie photo > privé) 15. Il n'existe pas de lieu, comme Facebook, qui regroupe toutes vos infos. Ils n'en veulent surtout pas ! 16. Ils partagent principalement par QQ avec leurs amis proches (un MSN très très avancé qui remplace quasiment l'email en plus d'autres fonctionnalités). 17. Le personal branding n'existe pas vraiment. 18. L'égo n'est pas vraiment dans la culture d'ailleurs même si cela change 19. La culture des plus jeunes rejoint la culture occidentale et les différences sont en train de s'effacer au fur et à mesure (voir le point 18 malheureusement…). 20. La présence des marques dans les médias sociaux se fait principalement par les KOL, quelques marques commencent leur M-blog mais encore peu populaire – Quelques marques comme Lancôme arrivent à faire des choses très efficace via un BBS (forum avec une interface relativement pauvre mais accessible depuis mobile).

En résumé cela donne vraiment envie d'en connaître plus et si comme moi vous avez raté la conférence China Connect (qui promettait d'être excellente) de la semaine dernière, sachez que je prépare un événement pour Octobre avec le Journal du Net sur 1 journée. Vous en saurez plus très bientôt…

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters