L'industrie Pharmaceutique doit-elle s'intéresser aux médias sociaux ?


Mon actualité business liée à différents articles que j'ai pu lire ces derniers temps me donne envie d'écrire un article sur l'industrie pharma. En effet, cette dernière connaît un cadre juridique très strict qui, à priori, ne l'invite pas trop à aller se frotter aux médias sociaux, espaces peu délimité juridiquement. Par ailleurs, on pourrait imaginer que les gens n'ont pas vraiment envie d'étaler sur Internet leurs problèmes de santé, bien souvent peu drôles et toujours personnels (par essence). Pourtant la santé est selon Synthesio le sujet le plus discuté en UGC (User Generated Content) sur Internet (oui oui même avant le Sexe, le sport ou les jeux) avec 20% des mentions, ce qui implique que les laboratoires ne peuvent l'ignorer mais plus que cela, ils doivent y aller en comprenant encore mieux que les autres, toutes les règles qui  y règnent.

Je crois que la 1ère chose à faire pour des marques "sensibles" comme dans ce secteur, reste d'écouter ce qui se dit afin de déterminer des problèmes à court terme (et potentiellement éviter des crises) mais surtout d'intégrer des insight sur le plus long terme. En effet, il se trouve que les internautes recherchent et partagent de l'informations tout simplement parce qu'ils ont besoin d'une forme d'automédication voire de s'assurer de la qualité de son médecin (évaluation par les patients). A l'instar de Doctissimo, de nombreuses communautés se sont créés, de plus en plus verticales (très spécialisées) avec à leur origine des actions d'internautes et quelquefois des laboratoires pharmaceutiques. Synthesio dans son livre blanc explique qu'un nouvel équilibre s'est créé entre les patients, les médecin et le web afin de définir quelle est la meilleure solution. Alors évidemment les entreprises du secteur ne peuvent faire de la promotion directement pour leurs produits mais il existe bien d'autres manières de sensibiliser les consommateurs et de leur rendre service.

Tout cela peut vous sembler flou et vous vous dîtes peut être que finalement c'est trop compliqué mais sachez que les laboratoires sont vraiment actifs et il existe même des awards pour les meilleures actions en social média dans le secteur. Les laboratoires les plus récompensés en 2010 sont d'ailleurs les suivants : Johnson & Johnson (6), Sanofi-Aventis (4), Novo Nordisk  (3), Pfizer (3) et Roche (2). Pour tous les résultats c'est par ici !

Par ailleurs, la curation arrive en force de ce secteur particulièrement discuté avec par exemple Webicina.

Au final pour reprendre les 5 conseils de ce blog sur ce que les laboratoires doivent faire :

1. Expliquer en interne l'importance et l'implication des médias sociaux. 2. Rester particulièrement proche de l'équipe juridique pour ne jamais déraper sans être trop alarmiste non plus 3. Ne jamais dire les choses qui ne sont pas marquées 4. Mettre en place des guidelines internes très fortes afin de nourrir la stratégie et les objectifs définis sur les médias sociaux. 5. Raconter de vraies histoires (appuyez vous sur l'interne, sur de vraies gens et raconter leurs histoires ou permettez leur de se délivrer.

La communication pour les laboratoires pharmaceutiques est complexe, mais là ou il y a défi, il y a également "opportunités" non ?

0 vue

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters