L'année de la Pub 2005

Hier j’étais à l’année de la Pub organisée par TNS media intelligence.

Une soirée passionnante présentée par le célèbre (dans la pub) Christian Blachas qui permet aux personnes travaillant dans le market et la com (malgré tout ce sont principalement des agences qui sont présentes) de faire un bilan de l’année passée et de voir les prospectives à venir.

Su rle plan Personnel (pas le plus passionnant pour vous mais important pour moi) ça m’a permis de revoir Liza de prépa et surtout Albane de Sup de Co que je n’avais pas vu depuis la sortie de l’école, et dont j’étais heureux de découvrir le petit ventre tout rond…

Pour revenir au sujet, voilà ce que j’ai retenu sur les 3 thèmes principaux qui ont été abordés :


Internet :

Les investissements sur ce média ont atteint le milliard d’euros (pour un marché total de 19 milliards) avec une augmentation de 74% des investissements et de 30% des annonceurs.

Internet se démocratise et les annonceurs déclinent de plus en plus leur communication TV sur le web !

Internet a d’ailleurs permis aux agences de gérer le repli très important du food (lié à la campagne de Sarkozy contre les prix et donc au développement des marques distributeurs (MDD).

Les télécoms :

Les investissements n’ont jamais été aussi forts dans ce secteur (les single player – multi service inondent le marché à l’instar de Telecom Italia (Alice) qui a augmenté ses budgets de 700%).

En téléphonie mobile, ce ne sont pas moins de 644 millions d’euros supplémentaires qui sont arrivés sur le marché en 4 ans avec 57 millions pour la seule 3G (+Edge) en 2005 (sur un total d’investissement de 91 millions dans ce secteur sur cette même année).

On sonne donc la généralisation des service mobiles, et pour exemple, la série à succès 24h a été revisité au format 24 minutes pour SFR.

Ouverture de la télévision à la distribution en 2007 :

Vous ne l’avez peut être pas remarqué mais la distribution (Carrefour et autres) sont interdits de TV jusque présent. Ca ne sera plus le cas en 2007 et une déferlante de publicités promotionnelles (limitées par la loi Galland) va inonder nos écrans.

Les expériences à l’étranger sont variées car autant en Allemagne seul 9% des investissements de cette branche sont fait sur la télévision, qu’en Espagne ce n’est pas moins de 61% des budgets qui passent par ce média (43% en GB et US).

En France, certaines enseignes comme Cora ont des ancrages régionaux, ce qui devrait toutefois limiter la communication télévisuelle. Dans tous cas, il sera intéressant de voir comment les distibuteurs vont, en France, utiliser ce nouveau média qui va être mis à leur disposition.

Voilà voilà un petit éclairage de fin de semaine sur une année de pub passée !

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters