L'évolution nécessaire des profils en agence : la revanche des "binoclards"



Normalement, la part belle était donnée aux créatifs puis au planning stratégique puis les directeurs de clientèle et chefs de projet sans oublier la ribambelles de stagiaires de tout poils….

Et un profil qu'on oublie souvent : les "binoclards" – autrement dit, les ingénieurs.

Evidemment le terme "binoclard" n'est pas insultant dans cette note, il décrit simplement la manière dont ces personnes peuvent être vues dans les personnes tellement "Uber-cool" des agences.

Mais la réalité qu'amène le web est toute autre car ces profils deviennent centraux.

Tant les personnes capables d'analyser de manière poussées les statistiques d'un site pour en tirer des insight clefs pour gagner une compétition (mais surtout pour proposer des stratégies gagnantes), que des personnes capables d'accompagner les marques dans l'analyse de leurs données (Le big data, c'est aussi pour les agences) ou encore dans les agences média qui deviennent de plus en plus le terrain de jeu de traders d'espaces.

Il suffit de lire cet article paru sur Mashable pour comprendre que certaines agences ont déjà fait le pas, il suffit de regarder comment les places de marchés publicitaires sont en train de se développer pour réaliser que le métier de média planner est totalement en train de changer.

Une évolution forte et rapide qui devrait creuser des différences tant certaines agences ont parfois du mal à bouger.

5 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters