Faut-il payer les blogueurs ?


Que le paiement des blogueurs et de manière générale le marketing d’influence (aussi nommé seeding, RP2.0, buzz marketing) via les blogs soit un sujet polémique n’est pas nouveau. Mais cette fois, le fait qu’un institut d’études aussi réputé que Forrester publie aux Etats-Unis un rapport annonçant que la communication sur les blogs devient inévitable et peut se présenter de différentes manières (RP, diffusion de contenus, bannering) dont les contenus sponsorisés (donc rémunérés) a [re]mis le feu aux poudres !

Google a réagi très rapidement à cette publication en confirmant la position que le moteur avait eu l’an passé avec PayPerPost. Le moteur avait menacé tous les blogueurs affiliés à ce type de service de réduire leur GoogleRank à 0, ce qui revient à fortement pénaliser leur référencement. D’après eux la création artificielle de liens payés détériorerait la pertinence des résultats (pour certains cette menace n’est qu’une tentative de Google pour bloquer toute concurrence à son offre de liens sponsorisés). Payperpost a finalement ajouté la mention « no follow » aux liens des posts de ses membres pour éviter d’influer sur le classement des sites dans Google.

La semaine dernière c’est même la très sérieuse « Federal Trade Commission » aux Etats-Unis qui a proposé de réguler la publicité sur les blogs et de manière plus globale sur l’ensemble des nouveaux media. Entre autre, ils souhaitent contrôler intégralement la manière dont un blog est géré et que rédacteurs, commentateurs annoncent très clairement dès lors qu’une quelconque relation avec un représentant de la marque a eu lieu. Devant les difficultés évidentes à appliquer un tel texte, 8 associations professionnelles différentes liées à la publicité (dont l’IAB ou le WOMMA) se sont mobilisées et ont écrit conjointement une lettre pour demander des aménagements à cette proposition.

Pour lire la suite, c’est par là !

3 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters