Dreadlocks : quand la mode s’emmêle !


Du coup, j’ai décidé de le garder pour moi et de découvrir cet univers que je ne connaissais pas suffisamment. Les dreadlocks sont le symbole d’une quête de spiritualité, un renoncement à toute vanité pour se consacrer à sa foi, l’homme laisse ainsi ses cheveux livrés à eux même. C’est donc un symbole de la liberté, de force (semblable à celle d’un lion), du refus de tout artifice !

Depuis la démocratisation des dreadlocks avec la musique reggae des années 60 et le fameux Bob Marley, de nombreuses personnes portent des dread parfois pour montrer leur appartenance ou leur rapprochement à une certaine spiritualité, ce que je respecte.

Cependant, trop nombreux sont ceux qui payent des fortunes pour transformer des cheveux raides en dreadlocks, dans le simple but d’être à la mode ou simplement « cool »…


En faisant cela ils sont à contre sens de la logique du « sans artifice » prôné par les défenseurs du mouvement rastafari et par conséquence ne respectent pas les personnes qui portent ces coiffures par croyance et je trouve cela dommage.

Sans être conservateur dans l’âme, il me semble qu’il y a des traditions que l’on ne peut pas bafouer pour être à la mode.

Et vous, pensez vous que l’on peut tout sacrifier sur l’autel de la mode ?

MAJ : je voulais supprimer cette note ce matin tant elle enfonce des portes ouvertes (je ne suis pas dupe), et puis non, j’ai envie de la garder pour ce qu’elle représente pour moi.

5 vues

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters