Arrêtez de me lire !!!

Une note suicidaire ? En fait, il s'agit surtout d'une réaction à une note d'Eric dans laquelle il décrit un phénomène auquel j'ai souvent pensé mais sans jamais en faire de note : nous sommes nombreux à tourner en rond ! Quand les flux RSS sont apparus, on a tous crié à la victoire de la simplicité de gérer une multitude de sources rapidement mais dans le même temps et sans forcément nous en rendre compte, nous nous sommes enfermés. Quand on sélectionne des sources de lecture (par flux RSS ou favoris) qui nous semblent pertinentes, on a la tentation assez grande de s'enfermer dans des thématiques (une ou plusieurs) et qui plus est, trop souvent dans sa langue. Cela est tout naturel mais quand on y réfléchi cela est dangereux aussi pour nos points de vue à tous. On pourrait se dire que Twitter va nous ouvrir l'esprit mais on a ici aussi tendance à suivre des comptes qui parlent des sujets qui nous intéressent. On a beau dire, la presse papier quotidienne ou la TV nous invite malgré tout à nous ouvrir en proposant des sujets qui ne nous intéresse pas à priori mais auxquels on jète un coup d'oeil malgré tout et c'est un bénéfice qu'on ne peut lui enlever. Comme l'explique très bien Eric dans sa note, bien que nous pensons être ouverts, nous sommes tous enfermés dans notre bulle avec les gens que l'on croit être dans le "vrai". Or, il n'est rien de plus pertinent que de s'ouvrir en permanence à d'autres points de vue, de découvrir de nouvelles manière de penser la communication : sociologue, philosophe, statisticiens ou que sais-je…. Alors quittez ce blog, faîte une balade sur le web, allez découvrir, lire sur des sujets connexes voire complètement différents et si vous tenez vraiment à vous concentrer sur le marketing/com, allez découvrir de nouveaux angles comme par exemple chez le sociologue Serge Soudoplatoff.

PS : bon et puis revenez quand même hein, mon titre n'était qu'un rond de jambe, autrement, je vais me sentir bien seul ici !

Créé avec amour par Grégory Pouy

Très rarement j'envoie des newsletters