• 1 Commentaire

Vlan #37 Les chamans corporate et le futur du travail

Fabrice Nadjari est un stratège de contenus de marques basé en Californie et à ce titre, il s’intéresse à l’anthropologie culturelle dont la quête de spiritualité et par conséquent les chamans et les rites chamaniques.

Fabrice constate que comme dans toutes les périodes à forte croissance technologique, on assiste à un retour du religieux et du spirituel.
Mais la spiritualité peut être séculaire donc déconnectée des dogmes religieux.
On voit également une tendance de fond autour du bien être qui est composée selon Fabrice de 5 éléments essentiels: le bien être physique, le bien être émotionnel, le bien être social, le bien être professionnel et le bien être spirituel.
Enfin, on assiste un peu partout à un retour du fait religieux dans nos sociétés dans un contexte ou on se sent déconnecté de soi même et des autres à cause de la technologie.

 

Les Chief Happiness officer ne sont qu’un début….

Plusieurs indicateurs de la montée de la spiritualité dans nos vies et dans le milieu corporate commencent à être visibles:
D’abord la croissance du yoga, de la méditation ou encore du pilates dans les entreprises  mais selon Fabrice, ces dernières pratiques sont encore douces et forment une sorte de couche superficielle de savoirs millénaires réadaptés aux besoins du cadre moderne.

Toutefois, si on gratte un peu, il y a des choses beaucoup plus profondes qui émergent en Californie.
Les plantes comme traitement préventif, comme une manière de se connaître mieux, de se connecter et de faire l’expérience de la transcendance.
Le microdosing de LSD ou de champignons hallucinogènes est très tendance dans les plus grandes entreprises de la Silicon Valley.
Il s’agit de prendre de manière quotidienne une dose très légère de produits qui permettent d’ouvrir les connecteurs de son cerveau sans aller jusqu’à un trip évidemment. Cela permet d’être plus concentré mais aussi plus créatif et efficace parce que plus en phase avec soi même.
Vous ne le croyez pas? Ils en parlent même dans le Financial Time!

Autre tendance très forte: l’Ahayuesca (plante sacrée des indiens dAmazonie qui permet de faire une plongée en soi) commence à arriver un peu partout en Europe.
Les médias en donne une image très tronquée voire caricaturale mais la réalité de cette plante est très puissante sur le plan de l’auto exploration.
Comme le précise Fabrice, elle est de plus en plus utilisé par un certain nombre d’esprits éclairés pour essayer de mieux se connaître et d’avancer dans leur quête de la vie.
Finalement, on voit déjà des comités de direction faire des expériences d’ahayuesca ensemble et on peut envisager, selon Fabrice, dans un avenir proche l’arrivée de Corporate Chamans, c’est à dire des personnes capables de comprendre et d’incorporer ces sciences millénaires dans l’entreprise afin que les salariés se sentent plus centrés et donc plus efficaces.
Finalement ces plantes permettent de prendre de la perspective  par rapport aux problèmes que l’on rencontre.
Et, si on revient aux 5 éléments essentiels de bien être auxquels Fabrice faisait référence, le yoga et la méditation aide pour les premiers mais les plantes peuvent permettre d’atteindre les autres points.

 

Le futur du travail intégrera vie personnelle et professionnelle

Quand on envisage le futur du travail, il est intéressant de noter que l’on distingue de moins en moins vie perso et vie pro. D’ailleurs, les espaces de co-working comme WeWork en sont l’expression.
Mais, il est intéressant de noter qu’à NYC a été inauguré dernièrement un nouveau lieu, the Assemblage qui se présente lui même comme une communauté d’individus qui crois que le monde est à l’aube d’une evolution de conscience collective qui passerait d’un individualisme forcené à une interconnection.
Ce lieu vient de lever plus de $25 millions pour se créer et comme le précise Fabrice, il est tourné autour de la dimension spirituelle.
A NYC c’est l’un des lieux les plus demandé.
D’un point de vue technologique, on voit aussi que les tendances vont vers de la low tech mais aussi vers  un usage des technologies pour nous aider à nous reconnecter à nous même entre le thérapeutique et le holistique.
Comme le conclut Fabrice, un dirigeant qui est plus aligné, plus humain, plus emphatique, qui est clair dans sa vision du monde et de son organisation est simplement un meilleur leader. Les organisations ont donc tout intérêt à faciliter ce chemin d’où l’arrivée probable de chamans dans les structures.

 

Je suis très très curieux d’avoir votre retour sur cet épisode en particulier.
Comme vous pouvez le constater on s’éloigne un peu du marketing pour vous ouvrir les chakras mais pour moi, le marketing est avant tout la compréhension d’un ensemble de signaux plus ou moins faibles afin de définir des insights que ce soit pour soi, pour son marketing ou son organisation.

Votre retour?

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. CASPER wrote…

    Comme d’habitude, beaucoup de pertinence chez ton invité. Beaucoup de choses sur lesquelles on pourrait rebondir aussi.

    1 – le fait que l’on puisse avoir aujourd’hui un renouveau du spirituel est certain. Pour moi, la techno, la sur connexion, sans réel le connexion, nous amène à nous recentrer sur l’essentiel, les véritables connexions.

    2 – sur le micro dosing, j’ai l’impression que cette nouvelle tendance, qui a mon avis va durer en fait, née d’un besoin de boost qui ne soit, là encore, pas technologique. On cherche à se connecter à des choses plus essentielles et surtout, naturelle. C’est une autre voie que le transhumanisme à la Google. C’est une transcendance humaine.

    3 – enfin, et on en a déjà parlé ensemble, c’est aussi pour moi une nouvelle vague de l’orientalisme du monde (versus l’occident). L’ouverture d’esprit, même chimique, est encore une illustration de ce shift mondial. Les occidentaux et leur maitrise de la techno, des robot, des intelligences dites artificielles se heurtent au soft power de la conscience, de la transcendance et des forces de l’esprit humain.

    Bravo Greg et c’est toujours un plaisir d’écouter tes podcast 😉