Vlan #3 – Réinventons le modèle des agences de com avec Antoine Pabst CEO de Sapient Razorfish

Avant de débuter je vous rappelle que vous pouvez vous abonner à ce podcast depuis votre iPhone via l’application (native) podcast en cliquant simplement ici.
Vous aurez ainsi tous les mardis matin ce podcast qui vous arrivera directement.
Il y a quelques temps, j’ai écrit un article qui a généré un engagement particulier autour du « dirty secret des experts du digital » dans lequel j’expliquais comment le digital se complexifiait à une vitesse vertigineuse et que cela bousculait particulièrement toutes les structures censées accompagnées les marques.
Les agences, les indépendants, les SSII, sont obligées de réinventer leurs modèles.
En particulier les agences média quand Facebook et Google représentent 70% du média digital en France  et qu’ils proposent un conseil gratuit.
Force est de constater que les contenus de la plus crasse médiocrité côtoie les conseils hyper pertinents.
Dans ce bloubilbouga, les annonceurs sont perdus quant aux prestataires à utiliser, ceux qui sont pertinents, ceux qui ne le sont plus etc…
C’est pour cette raison que j’ai proposé à mon ancien boss, Antoine Pabst désormais CEO de Sapient Razorfish de parler du futur modèle des agences, de la manière pour les agences de s’en sortir dans cette restructuration de l’écosystème, de la place des indépendants et surtout d’essayer de comprendre comment les annonceurs peuvent faire le tri.

A retenir de cette session:

– Le modèle des agences est mort, vive le modèle hybride
– La situation est particulièrement complexe pour les agences du milieu qui n’ont ni la flexibilité des indépendants ni la puissance des grandes agences
– Le modèle « agence » est mort et doit être réinventé pour un modèle hybride – la terminologie des acteurs doit changer
– Cet acteur hybride doit être capable de: comprendre le business des clients, comprendre comment le digital va transformer le business des clients, comprendre comment le digital modifie les relations et comprendre le champs technologique associé et enfin de le mettre en musique
– L’organisation du travail n’est plus adaptée à l’évolution du métier des agences
– L’émergence des indépendants est évidente et complémentaire à l’hybridation des agences
– Le choix des annonceurs doit être fonction de leur maturité, décider de faire appel à des experts et d’articuler l’ensemble eux même ou de passer par un acteur hybride capable de gérer cet ensemble pour toi

Comme d’habitude, j’attends vos retours, les personnes et/ou les sujet que vous aimeriez entendre

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy
Commentaires fermés.