• 1 Commentaire

Vlan ! Episode 2 « je suis pessimiste sur l’avenir à court terme de nos grandes entreprises françaises» Patrick Hoffstetter ex-CDO de Renault


Il est évident que quand on lance un podcast comme Vlan sur le marketing, on se doit de parler de « transformation digitale ».

C’est sans doute l’un des sujets les plus complexes que les entreprises doivent gérer aujourd’hui :

  • Comment intégrer la culture digitale
  • Comment faire en sorte que le comité de direction ait des convictions dans un monde digitalisé
  • Comment opérer une transition des activités et se protéger des GAFA  ou des start-ups tout en collaborant avec elles ?
  • Comment embarquer tous les salariés dans ce changement ?

Les questions sont multiples et les réponses complexes mais le sont encore plus dans leurs mises en place opérationnelles et leurs impacts financiers.

Aujourd’hui je reçois sur Vlan ! Patrick Hoffstetter qui a été l’un des premiers grand CDO (Chief Digital Officer) d’une entreprise française, à savoir Renault avec une équipe de 250 personnes au niveau global.

Il partage avec nous son expérience, les erreurs commises, les conseils pour une transformation réussie mais aussi la manière dont il envisage l’avenir des grandes entreprises françaises.

 

10 points que l’on peut retenir de cet épisode:

  1. On sous estime largement le besoin de formation pour aligner les compétences en interne.
  2. Il ne faut pas non plus partir sur des préjugés, la maturité digitale n’est pas une question d’âge ni de niveaux hiérarchiques.
  3. La gouvernance du digital est l’un des sujets les plus complexes quand on parle de transformation digitale.
  4. Afin d’intégrer des start-up, il faut y aller crescendo en créant des partenariats puis en allant au fur et à mesure vers de l’open innovation
  5. Le digital représente jusqu’à 30% des leads entrants pour Renault dans certains pays.
  6. La voiture comme média est largement sous estimé par l’ensemble des constructeurs automobile alors que Google avec Waze a placé un cheval de troie dans l’ensemble des automobiles
  7. Beaucoup de marques essaient beaucoup trop de faire des coups d’éclat via le digital mais ne se transforment pas en profondeur
  8. les comités de direction ont bien compris l’importance du digital mais peine encore à comprendre les impacts sur le monde de demain
  9. Accor est le meilleur exemple français d’une grande entreprise du Cac 40 à avoir de vraies convictions sur le monde digital
  10. Les entreprises françaises ne sont pas organisées pour des méthodes agiles ou de management transversal pourtant nécessaire dans un monde en mouvement

 

Comme toujours, je suis preneur de vos remarques, des personnes et des sujets que vous aimeriez entendre.

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Commentaires :