• 4 Commentaires

Si le marketing est le produit, quelle est la place pour l’utilisateur? Le cas Devialet

Je voulais m’intéresser à cette question depuis un certain temps, mais je n’ai pas pris le temps d’écrire sur le sujet. Lors d’une discussion avec Pierre Henri Samion au sujet du nouveau Phantom de Devialet, j’ai réalisé que c’était un exemple parfait. Je lui ai donc demandé d’écrire sur son expérience éclairée. A la fois expert en son ( il possède plusieurs studios d’enregistrement, dirige le marketing d’une startup sur le son …), et professionnel du marketing, son point de vue est très intéressant:

Le nouveau haut-parleur Phantom de Devialet est un chef d’oeuvre audio, comment se fait-il qu’il m’ait agacé si rapidement ?