• 9 Commentaires

L’âge moyen de Facebook est de 41 ans…

Il y a encore beaucoup de marketers et encore plus de patrons de marques qui semblent penser que Facebook est un réseau pour les jeunes…
Non seulement ce n’est pas le cas puisque l’âge moyen de Facebook est de 41 ans (souce: Forrester) mais surtout les jeunes ont plus ou moins quitté ce réseau depuis bien longtemps pour d’autres qui leurs semblent plus modernes et plus en connexion avec leurs usages.
Pour mémoire, une cartographie de l’ensemble des réseaux sociaux disponibles en 2015 nous rapelle que même s’ils existent des champions dans chaque catégorie, l’audience est pour le moins fractionnée sur le digital.

social media map

Mais il ne s’agit pas que de statistiques ou de nombre de réseaux sociaux disponibles bien sur, il y a derrière cela une réalité des usages.
D’abord des réseaux qui sont exclusivement mobiles comme Snapchat ou Instagram mais aussi des réseaux qui permettent d’avoir des pseudo et où ils ne sont pas connectés avec leur famille entière. Famille qui n’hésite pas à faire la police ou leur mettre la honte au moindre commentaire.
Sans compter que Facebook est un espace sur lequel on perd beaucoup de temps et sur lequel l’algorithme (edgerank) decide de ce que vous allez voir.
Quand on s’intéresse aux cibles des plus jeunes et leur usage du web social, il est toujours intéressant de lire ce type d’article qui permet d’avoir un point de vue différent sur la question.

Cela ne veut surtout pas dire que Facebook est mort comme semble l’annoncer le rédacteur du dît article mais que Facebook s’est transformé.
De l’endroit cool ou tout le monde voulait être, Facebook est devenu un sorte d’annuaire amélioré ou le wikipedia du tout venant.
Il faut y mettre les étapes importantes de sa vie et Facebook leur donne une forme d’importance. Ainsi, il fait office d’annonce officielle quand par exemple vous publiez une relation avec quelqu’un, c’est engageant, ce sont les pré-fiançailles en quelques sortes. Idem pour la naissance d’un enfant ect…
Ainsi, il est important d’y faire ressortir le meilleur de soi.
Les générations X et Y  (non les Y ne sont plus « jeunes ») utiliseront aussi Facebook comme une sorte de blog, un espace pour partager leur trouvailles.
Cela donne à Facebook et donc aux annonceurs une base de données intéressante à travailler en publicité ciblée mais pas un espace pour toucher les millennials et encore moins les plus jeunes.
Ne me parlez plus des « fans » et des « communautés de marque » sur Facebook mais j’aurais l’occasion d’y revenir.
Encore une fois, cela n’annonce pas la mort de Facebook puisque c’est le seul réseau social à toucher un public aussi large et que par ailleurs, il possède Instagram et What’s app, tellement prisés des plus jeunes.
Pour terminer cette note et histoire de remettre les pendules à l’heure, l’institut L2 nous rappelle qu’Instagram est utilisé par seulement 4% des français…Cela pourrait faire réfléchir certain Social Media Manager qui pensent Instagram comme un réseau grand public utilisé par la majorité.
C’est l’exageration d’un coté comme de l’autre qui parfois génère de l’incompréhension entre agences et annonceurs.

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Commentaires :

  1. Franck a écrit…

    Bonjour,
    Quelle est votre source concernant l’âge moyen des utilisateurs Facebook ? S’agit-il de l’utilisateur français ? Monde ?
    Franck

  2. Ailill a écrit…

    J’ai lu l’article du blog Medium, et je trouve ça complètement orienté. Je trouve ce post complètement orienté et pas super objectif, d’ailleurs, l’auteur le dit. Mais on en est au point où on tape sur un réseau social parce qu’on y comprend rien et qu’on n’a pas fait l’effort d’y jeter un oeil plus de 40 secondes. C’est assez marrant, cette façon de faire pour parler des réseaux sociaux. Je pense notamment à son expérience sur Twitter, quand il dit, peu ou prou, que c’est un réseau pour les gens intelligents et qu’il faut un sacré paquets de neurones rien que pour comprendre comment ça marche.

    C’est sûr que comparer Twitter à Snapchat, en termes de lisibilité et de facilité d’usage, y’a pas à dire. Mais les usages sont tellement différents, c’est vraiment contre-productif de mettre ça dans le même sac.

    • greg a écrit…

      Bonjour,
      Alors au cas ou vous ne l’auriez pas compris, la différence majeure que l’on trouve bien souvent entre un blog et un média est que le blog est orienté.
      C’est ce qui fait toute sa valeur ajoutée, l’auteur donne un avis. C’est le sien et on a le droit de le partager ou pas.
      Il n’y a pas de vérité absolue sur « les jeunes et le web social »
      Mettre Twitter et Snapchat dans le même sac, ce n’est pas forcément contre productif, si lui en tant qu’utilisateur ne comprends pas la différence.
      C’est son usage à lui…Moi perso je trouve Snapchat plus compliqué que Twitter par exemple

  3. Foils Agence Web Nantes a écrit…

    Je pense qu’il a beaucoup de raisons au fait que la moyenne d’âge sur facebook aille en vieillissant.
    Je ne prétends pas détenir la réponse mais nous pouvons y voir plusieurs facteurs : il s’agit du réseau social le plus connu et est très facile à comprendre. Son approche simple peut séduire les générations plus âgées.
    Cela fait déjà plusieurs années qu’il est dit que les générations X et Y avaient tendance à délaisser facebook… parmi les raisons évoquées, il y avaient celle qu’il ne souhaitaient pas que leurs parents voient leur publication.. :).
    De nouveau réseaux sociaux ont aussi apparus : snapchat, vine…. et ont su séduire les plus jeunes.
    Je ne pense pas que Facebook soit en fin de vie, il s’agit d’un nouveau cycle!