Note positive à l’égard des français

Optimisme-voir-la-vie-du-bon-cote
Alors que je suis rentré en France il y a 2 jours, dans cette ambiance qui me semble de plus en plus morose chaque jour, et ne pratiquant pas le sadomasochisme, je ressens, le besoin de faire une note positive sur la France.

D'abord parce qu'il a été encore récemment prouvé que les français étaient les personnes les plus productives au monde.

Mais plus que cela, cette note est également la conséquence de ce que j'ai vu et d'une discussion avec mon ami Branislav.

On a beau critiquer l'éducation française, elle a ses torts  c'est certain (l'anglais typiquement) mais elle a également énormément de qualités.

En dehors de notre productivité légendaire, de mon expérience personnelle nous avons des capacités d'intellectualisation vraiment fortes et peu égalées.

Mais alors quoi? 

Le souci est que notre force est aussi notre plus grande faiblesse.

Cette capacité d'intellectualisation, nous n'arrivons pas à nous en détacher, ce qui, au mieux, nous rend hautain/snob, difficilement accessibles, mais surtout très très ennuyeux (pour ne pas dire "chiant") aux yeux des autres.

Ceux qui ont lu des livres business américains et français sauront de quoi je parle…(j'essaye promis mais…)

Cependant, j'entends partout dire que "les américains sont en avance" ou "je ne lis que des blogs américain" (je ne suis pas abasourdi par l'intelligence de toutes les notes U.S.)…whaouh, l'époque ou l'on pensait que macher Hollywood était plus cool (pour mémoire c'est une marque 100% française) est dépassée et je n'aime pas ce complexe d'infériorité vis à vis des U.S.

Nous pourrions être les meilleurs, de loin mais nous avons peur, nous sommes négatifs et incapables de vendre une jolie histoire, ramenant toujours de la théorie lourde en permanence (pour se rassurer?).

Je n'ai de leçon à donner à personne (savoir que je ne sais pas est le moteur de ma curiosité) mais en restant à ma place de marketer, cette note aurait aussi bien pu s'appeler "comment faire un bon slideshare?" (youtube de la présentation powerpoint) puisque, au moins là, je peux affirmer avoir des résultats acceptables (quasi 1 million de vues cumulées). 

Personnellement, j'ai toujours essayé de prendre du recul sur que j'ai lu, entendu ici et là puis essayez de raconter une histoire sans essayer d'écraser les gens par trop de connaissance.

Ca ne commence pas par un plan en 3 parties, ca commence par "il était une fois" (ou presque) et si vous ne savez pas, demandez à Célina (c'est son métier de raconter des jolies histoires pour les marques).

Essayez vous aussi, vous verrez!

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy
Les commentaires sont fermés.