• 6 Commentaires

Votre marque n'a pas besoin d'une application mobile

Flurry_WW_TimeSpent_perAppCategory-resized-600
Le mobile est sur toutes les lèvres des dirigeants des entreprises et plus spécifiquement des marketers et le bruit ambiant créé de l'anxiété et cette dernière… la panique.

Panique de ne pas prendre le train en route, de se rater quand on sait que les usages se développent sur le mobile…

La panique est rarement à l'origine d'idées brillantes malheureusement et ainsi on voit de nombreuses marques se dépêcher de créer leur application de marque…

Cela doit faire le bonheur des prestataires, sans doute un peu moins des personnes chez Apple et Android qui valident les applications.

Comme chaque fois, la question à se poser est relativement simple : 

Quelle utilité pour les consommateurs?

Cette simple question (si vous y répondez honnêtement) devrait supprimer 90% des applications de marque.

Il suffit de regarder ses propres usages pour se rendre compte que l'on utilise peu d'applications de manière régulière et à moins d'être très utile, nous ne la rouvrirons pas. Déjà en 2009 on trouvait des articles alertant sur le fait que peu d'applications étaient utilisées réélement.

Alors pourquoi aller dépenser des dizaines de milliers d'Euros dans une application que personne n'utilisera?

Juste pour dire au comité de direction et dans les diners le soir que, vous aussi vous avez développé 

une application mobile? 

De manière générale, le mobile est clef dans une stratégie de marque mais cela ne signifie pas nécessairement de développer votre propre application et encore moins centrée sur votre marque.

Faire un site qui puisse être accéder en mobilité en mettant le menu correspondant est une obligation.

Une possibilité est aussi de faire un partenariat avec une application qui a de nombreux utilisateurs d'ores et déjà et voir comment votre marque pourrait apporter de l'utilité dans cette application et bénéficier de ses utilisateurs. Une relation gagnante gagnante en quelque sorte.

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. Amine wrote…

    Chez Never Tell Your Tailor nous rejoignons tout à fait votre point de vue.

    Nous avons opté pour un site en ‘responsive design’ afin d’optimiser nos conversions mobiles (www.nevertellyourtailor.com) et multiplions les partenariats avec des applis de notre secteur ayant la même cible.

    Pour l’instant c’est une stratégie gagnante!

  2. greg wrote…

    Je suis ravi de lire que cela fonctionne pour vous.
    Une vérité simple mais efficace !

  3. Tonito wrote…

    Du coup, en lisant votre article, je me pose uen question :
    le responsive design est – il la solution ?

  4. greg wrote…

    Le Responsive design n’est pas la solution à tous les maux mais c’est un bon endroit pour débuter oui

  5. Pierre Ristic wrote…

    Le responsive design serait en effet déjà un bon postulat pour tout déploiement sur le web qui se respecte. Cependant à la lecture des chiffres je me pose la question: de quelle catégorie d’usages la navigation web fait elle partie (qui du coup inclut la problématique « responsive ») ?

    • gregfromparis wrote…

      En réalité, Google va pénaliser (sur le web) les site web qui ne sont pas accessibles depuis un iPad.