Ambiance musicale du lundi: Berth Carvalho – Oba

Une fois n'est pas coutume, une fin d'année mérite bien une ambiance musicale, donc la note arrive un lundi, la dernière de 2012.

Je ne vais pas vous faire le bilan de mon année qui a eu ses hauts et ses bas (comme tout le monde), ça serait long et sans grand intérêt je crois.

Cette année est décisive pour moi en tous cas, entre le lancement de ma boite et des changements profonds que je suis en train d'opérer sur mon mode de vie et ma philosophie de vie de manière générale.

Il aura fallu attendre 36 ans…et ce n'est que je début je pense.

L'année prochaine nous réserve à tous des surprises, des peines et des joies.

Je n'ai pas hâte, je prends chaque jour pour ce qu'il représente, en tous cas, j'essaie de vivre dans le présent et de comprendre ce que la vie m'envoie. Je vous souhaite la même  chose.

 

Coté musique, je ne me vois pas mettre autre chose qu'une musique de fête.

Je pars sur une musique Brésilienne car c'est forcément synonyme de soleil et de fête non? 



Je vous souhaite en tous cas, une très belle dernière journée de 2012, une fête auprès de ceux que vous aimez et des résolutions que vous.

Bonne écoute et belle journée.

 

 


LES MEILLEURES CAMPAGNES DIGITALES DE L'ANNÉE

Best digital campaigns of 2012 gregory Pouy

Chaque semaine depuis plusieurs années, je partage les vidéos qui m'ont le plus marqué.

L'an dernier, j'ai innové en sélectionnant les campagnes qui m'avaient le plus marqué dans une présentation.

Résultat : près de 200 000 vues pour la version 2011.

Ce ne sont pas nécessairement les campagnes qui ont généré le plus de vues mais comme l'an passé, j'ai essayé de trouver des campagnes que je trouvais innovantes, étonnantes, différenciantes.

Dans cette présentation vous trouverez des campagnes en provenance de la Belgique, d'Australie, de Thailande, des UK, des USA, du Canada, du Brésil, de la France, de l'Allemagne….de quoi faire un tour de monde de la pub sans bouger de votre siège.

Afin de faciliter la lecture, il y a 4 grandes parties :

1. Mieux comprendre comment faire un film viral (appuyé par une étude d'Harvard)

2. Les phénomènes viraux comme Call it maybe

3. Les meilleures campagnes de l'année comme Redbull Stratos et d'autres moins connues

4. Quelques campagnes en options comme Cartier ou d'autres.

 

A l'instar de l'an passé vous trouverez pour chaque campagne:

1. Une carte d'identité

2. Une explication

3. Les résultats

4. L'élément clef à retenir.

En espérant que cela puisse vous inspirer, je vous souhaite un bon visionage :

 


Le futur de la digitalisation des points de vente avec Ebay

Future of commerce

La semaine dernière, j'ai eu l'occasion d'aller au pop-up store d'Ebay montrant leur avancées sur la digitalisation des points de vente. Des choses futuristes, d'autres beaucoup moins mais dans tous les cas des éléments assez plausibles.

Plusieurs dispositifs intéressants : 

1. Un billboard avec écran tacticle


Ce billboard habituellement dans les grandes surfaces permet de faire découvrir et d'acheter directement et assez facilement depuis la borne (ils ont même pensé à mettre un accès pour les personnes en fauteuil roulant).

Le tout est centré sur Paypal (évidemment) et sur les QR codes. Ce dernier point m'a particulièrement surpris car je pense qu'il y a désormais de nombreuses solutions beaucoup plus simples et sans contact du tout.

 

2. Un terminal de paiement par QR Code

Sans doute ce qui m'a le moins intéressé puisqu'il s'agit d'un terminal de paiement normal mais qui propose de payer en scannant un QR code sur ce dernier (même à expliquer, c'est compliqué). C'est du paiement mobile mais moins pratique (selon moi) que Square ou Izettle, l'avantage est bien sur la réassurance de Paypal.

 

3. Application mobile et écran pour les boutiques

La partie plutôt futuriste du pop-up store puisqu'il s'agit d'un mix entre reconnaissance d'objets, geo fancing, big data, CRM et paiement mobile (que de charabia marketing).

Il s'agit ici de pouvoir acheter dans une boutique même quand elle est fermée (vous prenez l'objet en photo, l'appli le reconnait, vous localise et vous connecte au magasin devant lequel vous êtes) ou simplement de réserver un produit pour 24h. 

Ils proposent donc une solution pour les petits commerçants pour mieux connaître leur clients et ainsi de leur proposer les meilleurs produits pour eux. 

En effet, une fois que le client utilise l'app mobile, il est facile de connaître sa pointure, sa taille, ses tendances shopping, son sexe, les endroits ou il se rend ou encore son activité récente...

Pour le consommateur, ça permet de faire un pense bête de ce qu'il a vu.

 

Ce qui est clair c'est que l'intégration du off/on va toujours un peu plus loin au service du consommateur. Aujourd'hui les digitalisations des points de vente sont encore souvent expérimentales mais je crois que nous allons vite aller dans cette direction tant cela fait du sens pour les clients. 


Ambiance musicale du dimanche : Roseaux – Aloe Blacc

On pourrait croire que la fin d'année est cool mais en ce qui me concerne, c'est loin d'être le cas.

D'abord parce que j'ai sorti une présentation sur la manière dont le digital modifie le marketing que j'ai présenté cette semaine chez Adobe, mais aussi parce que j'ai une autre présentation qui sort mardi et sur laquelle j'ai mis beaucoup d'énergie.

Par ailleurs, parce qu'en ce moment j'ai la chance de travailler sur des projets passionnants mais qui me prennent aussi beaucoup de temps, normalement et je ne vais pas m'en plaindre, loin de là.

Enfin, parce que mon site devrait voir le jour dans les semaines à venir et que cela peut être un peu stressant malgré tout.

 

Coté musique, j'ai découvert la semaine dernière l'album de Roseaux avec ses formidables reprises dont celle de More than Material par Aloe Blacc et j'avoue que j'écoute un peu en boucle.

 

Bonne écoute et bon dimanche.

  • 4 Commentaires

Comment le digital fait évoluer le marketing? [Presentation + vidéo]

 Quand Adobe m'a demandé de faire une introduction à leur conférence sur le digital marketing, j'ai réfléchi au sujet que je pourrais aborder en 30 minutes devant une aussi large assistance (500 personnes).

Avec mon background d'annonceur très "off" puis d'agence très "on", je me suis dis qu'il fallait absolument que j'aborde la manière dont le marketing avait évolué à l'ère du digital. 

C'est pour moi un sujet essentiel dans nos métiers évidemment car c'est la base de compréhension de la suite.

J'entends tellement n'importe quoi à ce propos…des fantasmes, des idées préconçues, en particulier qu'il faut jeter son Kotler voire pire des stratégies par outils et une course en avant ridicule..

A l'inverse je suis convaincu que le digital presse les marques à revenir aux bases du marketing (valeur, sense of purpose, Mission) et pas à partir dans une course inutile aux outils.

Je vous propose de retrouver les slides que j'ai eu l'occasion de présenter ainsi que la vidéo brute de mon speech si vous avez 30 minutes devant vous.

Cela dit, je pense que ça enrichi énormément les slides donc c'est quasi indispensable.

Comment le digital a fait évoluer le marketing? from Gregory pouy on Vimeo.

 

J'attends avec impatience vos retours.

  • 1 Commentaire

Quelle est la performance digitale RH des sociétés du CAC40 ?


Une fois de plus je donne la parole à 2 invités (Jean Noel et Benjaminde Digidust) qui ont eu la brillante idée de faire une étude (diffusée gratuitement) sur les stratégies digitales R.H. des grandes entreprises françaises.

L'organisation et donc les R.H. sont évidemment centrales dans la digitalisation d'une entreprise et peut de choses sont écrites sur le sujet. Cette étude et cet article va vous permettre de vous remettre au niveau, alors prêt? 

Je leur laisse la parole :

Attraction, Information, Rétention.
Pour les entreprises, ce sont les trois missions clés de la stratégie de développement RH.
Ce qui a changé, c’est la façon dont les entreprises mettent en œuvre cette stratégie.

- Rendre accessible son site carrière sur mobile quel que soit l’OS
- Révéler « l’inside » de l’entreprise avec des Photos et Témoignage vidéos de collaborateurs via sa Timeline Facebook,
- Utiliser une solution Recruiter pour stimuler des profils « passifs »  sur LinkedIn,
- Retransmettre « in live » par le biais de tweets un évènement RH

Ce sont autant de dispositifs marqués digital accessibles aujourd’hui aux entreprises pour engager une conversation.
Des candidats au profil junior, aux collaborateurs plus expérimentés, ceux qui font ou feront partie de votre entité, ont déjà largement investis ces plateformes.

Garantir cette présence online et maîtriser ce nouvel espace de communication que ce soit sur Facebook, LinkedIn, Twitter, et Site carrière, s’avère donc être le nouvel enjeu pour les entreprises.

Visant à évaluer cette maitrise de la communication digitale RH, l’Etude HR IDEA semble à mon sens se démarquer des travaux déjà connus sur 4 éléments : l’accessibilité du support, l’originalité de l’approche, l’attractivité du support, le potentiel pédagogique du support.


L’originalité de l’approche macro

L’originalité de l’étude HR IDEA est d’adopter une démarche que je qualifierai de « macro ».
A la différence des benchmark ou des infographies (certes agréables à regarder) publiés récemment qui se cantonnent à fournir un panorama de performance sur une seule plateforme (Facebook ou LinkedIn principalement), HR IDEA a fait le choix de couvrir 4 plateformes digitales : Facebook, LinkedIn, Twitter et les sites carrières.
Ce sont en effet les 4 principales plateformes web social utilisés par les entreprises pour leur communication RH.
Ainsi, l’étude a établi 120 critères pour évaluer cette performance. Une performance qui couvre ainsi 4 domaines : la visibilité, l’intégration, le contenu et l’engagement.

Qu'allez vous trouver dans cette étude:

Une originalité dans la forme, mais également dans le fond.
Ainsi, l’Etude HR IDEA présente de façon claire pour chacun des 4 dispositifs :
- les enjeux de la plateforme
- l’utilisation de la plateforme (par exemple, seulement 28% des sociétés du CAC40 ont créé une fanpage Fanpage dédiée au recrutement)
- le classement des 5 sociétés maîtrisant le mieux cette plateforme
- les Best practices (intéractivité entre son compte twitter et le site corporate, réactivité et personnalisation du message sur Facebook...)
- le témoignage d’un Expert de la communication digitale RH

Le potentiel pédagogique

L’intérêt premier de l’Etude HR IDEA est de proposer une cartographie de performance digitale des sociétés du CAC40. Cela s’est traduit par la création d’une matrice comportementale de cette communication digitale. Ainsi, les sociétés sont positionnées en fonction de l’orientation de leur communication. On apprend que seulement 12,5% de ces sociétés du CAC40 ont parfaitement maîtrisées l’approche digitale, ce sont les “Innovators”.
A l’inverse, constitués par les sociétés beaucoup moins enclins à communiquer sur leur activité, peu visibles sur les réseaux sociaux, ce groupe (12,5% des sociétés) est appelé “Ancestors”.

Le potentiel pédagogique ou de conseil, tient au fait que ces acteurs peuvent désormais avoir un support de référence. Ils ont ainsi la possibilité d’évaluer leur positionnement actuel et rechercher un positionnement futur, plus performant, intégrant d’avantage l’outil digital.


Le futur des plateformes digitales de relation clients #leweb

Leweb12

Si vous étiez à Leweb, vous avez peut être remarqué que j'ai eu la chance d'animer une table ronde avec les meilleures plateformes de gestion de votre présence sur le web social : Exact Target, Wildfire et Hearsay.

Il est vrai que les entreprises investissent de plus en plus le secteur du web social qui lui se fragmente davantage chaque jour, d'où l'importance d'utiliser des outils à un moment.

D'ailleurs, il est intéressant de constater qu'en France, nous n'avons pas encore l'habitude de passer par ce type de plateformes pourtant très économiques et très pratique.

Toutefois, on parle souvent de la suppression des expressions "Online" et "offline" mais force est de constater que les outils sont encore très segmentés aussi.

A quand un outil unique qui permettra de gérer l'ensemble de sa relation avec les consommateurs?

Des rapprochements stratégiques se font dans ce sens d'ailleurs: rachat de Wildfire par Google,  Virtue par Oracle, Buddy Media par Sales Force....

Je vous invite donc à regarder ce panel si le sujet vous intéresse :


 

Je vous mets le timing des réponses si vous souhaitez passer directement à une réponse à en particulier.

 

1. Présentez chacun votre plateforme (minute : 2'08)

2. Dans quelles mesures les plateformes de management peuvent aider les marques à créer de l'engagement? (minute : 6'00)

3. Comment gérer le changement permanent des plateformes (facebook, Twitter...)? (8'00)

4. Quelles sont les compétences indispensables quand on choisi un outil telle qu'une plateformes de management? (minute: 12'50)

5. Quelles sont les metrics que vous suivez? Qu'en est il du R.O.I.?  - définitivement les réponses les plus longues (minute: 17'34)

6. Avec l'ensemble des rachats, comment voyez vous le marché évoluer? Outil unique ou outil spécialisé? (minute : 30'00)

7. Comment allez vous intégrer le mobile? (minute: 35'30)

8. Key takeaways de la session(minute : 40'37)

 

J'espère que vous passerez un bon moment et surtout que vous apprendrez des choses.

 

Je profite de cette note pour remercier la confiance de Cédric, Loic et Géraldine.


Ambiance musicale du dimanche: John Legend

Cette semaine, le grand événement était évidemment Leweb !

Depuis près de 10 ans maintenant, Loic et Géraldine créént un événement d'envergure à Paris avec l'ensemble de leur team.

On peut critiquer, trouver des points d'amélioration, il est assez évident qu'il n'existe pas vraiment d'événements au même niveau en Europe et si vous comparez aux U.S.A., la plupart des "speakers" avec lesquels j'ai pu parler étaient impressionnés par l'ensemble de l'organisation et de la qualité des speakers.

Nous avons vraiment de la chance de pouvoir participer, de rencontrer ces personnes incroyables de manière aussi simple.

De mon coté, j'avais la chance d'avoir le fameux badge de speaker qui me donnait accès à une salle ou les speakers se retrouvaient et du coup de pouvoir converser avec eux au calme.

Autant dire, que j'ai profiter à 200% de cette édition à tous les niveaux mais j'aurais l'occasion de revenir dessus demain avec le panel que j'ai eu la chance d'animer.

 

Coté musique, j'ai passé tout mon WE (vendredi soir compris) à bosser sur mes futures présentations.

Celle que je fais chez Adobe mardi, mais aussi celles que je vais bientôt publier sur slideshare.

Par conséquent, je suis en mode "tranquille", avec un thé à la main, devant mon clavier et j'écoute John Legend.

 

Bonne écoute et bon dimanche

  • 1 Commentaire

Facebook est-il vraiment sur le déclin?

Decline-of-facebook
Depuis l'article de Business Insider en septembre dernier qui annonce le déclin de l'usage de Facebook, les articles à charge s'enchainent et particulièrement ces temps-çi.

L'article original soulignait particulièrement la chute de l'usage chez les jeunes (particulièrement aux U.S.) qui avaient décidé que Facebook n'était plus "cool". Le journaliste expliquant que l'usage des jeunes donne nécessairement la tendance sur les années à venir et que par conséquent….

La chute du temps passé est une réalité (-12% en aout et - 42% des 12-17 ans) et est liée à 2 principaux phénomènes : le mobile (regardez la montée de Badoo dans le même temps) et le non respect de la vie privé (le fait de se connecter avec ses parents aussi pour les plus jeunes).

En ce début de semaine on peut lire des articles tels que :

- Facebook : une perte de temps pour les annonceurs

- Facebook chute en Europe et c'est à cause de la Russie (des charts vraiment intéressants)

- Est-ce que Facebook est devenu non pertinent?

- L'usage de Facebook en déclin, qui sera le prochain (infographie en tête d'article)

- Les mentions sur twitter et les like sur Facebook n'ont aucun impact sur les ventes

 

De mon coté, je crois à une évolution de l'usage de Facebook plus qu'à un déclin.

Facebook n'est plus tendance c'est une réalité, c'est devenu une plateforme de "personal branding" et d'ailleurs en proposant aux utilisateurs de payer pour mettre en avant leur statut, Facebook l'avoue à moitié (qui paierait pour passer un message à ses amis? ).

Si vous me lisez régulièrement vous saurez que j'ai toujours été méfiant sur l'investissement massif sur les pages Facebook.