• 19 Commentaires

Facebook : seul 30% de vos "fans" voient vos mises à jour !

La phrase n'est pas de moi mais d'Emmanuel Vivier qui l'a expliqué hier sur le panel que nous avions en commun à la très chouette conférence sur le luxe, Flow.
J'étais très surpris de voir la réaction des participants (entre horrification et questionnements) car j'étais convaincu que c'était un élément que les responsables de marques avaient relativement intégrés (au moins empiriquement), mais il se trouve que non…
Pour refaire un petit point rapide sur les pages de fans, il est clair que vos fans ne vont pas sur les pages Facebook régulièrement.
Ils y vont une fois soit de manière organique (comme pour la nouvelle série Bref) soit pour un jeu concours, soit pour une opération quelconque mais ensuite les informations leurs arrivent par le newsfeed (la pages d'accueil de Facebook).
Ors, si vous ne l'avez pas réalisé, vous ne voyez pas les mises à jour de tous vos amis /pages dont vous êtes fans sur votre newsfeed, en fait, vous voyez toujours les mêmes personnes.
En cause, l'Edgerank de Facebook.
En fait, Facebook privilégie les amis /pages avec lesquels vous avez beaucoup d'interactions ou à défaut les personnes/pages dont les mises à jour ont beaucoup d'interactions car elles sont, à priori, plus pertinentes pour vous.
De la même manière le partage de contenus (photos/vidéos) est favorisé tandis que le partage de liens automatiques (par exemple votre flux RSS) est sanctionné (ou en tous cas quasi invisible).
Alors évidemment, les responsables marketing voient les updates de leur marque sur Facebook car ils "like" voire commentent, en tous cas ils ont des interactions avec ces dernières mais c'est loin d'être le cas de tout le monde.
Comme l'a cité Emmanuel, en moyenne, seul 30% des fans voient les mises à jour de statut et peuvent éventuellement interagir avec…
Comme il l'expliquait simplement mais assez justement, cela équivaudrait à ce que seuls 30% des abonnés à votre Newsletter reçoivent celle ci (cela ne prévalant en rien àce qu'ils l'ouvrent et la lisent).
Cela change la donne quand on se targue des milliers de fans que l'on a recruté un peu sauvagement…
Cela modifie aussi peut être la manière dont recruter les fans, la manière dont il faut objectiver l'agence, le rôle que peut jouer Facebook dans votre stratégie aussi.

A noter par ailleurs que l'algorithme ayant changé, les fans voient encore moins les mise à jour…on soupsconne même Facebook de sanctionner les marques qui n'achètent pas de publicité….Pensez y avant d'imaginer supprimer votre site web pour une page Facebook sur laquelle vous ne possédez pas les données….

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. NicolaSaintagne wrote…

    « Pensez y avant d’imaginer supprimer votre site web pour une page Facebook sur laquelle vous ne possédez pas les données »

    Tu as déjà rencontré des gens capables de ça (ou des agences capables de proposer ça)?

  2. Benjamin wrote…

    J’aimerais bien savoir comment vous arrivez à ces 30% de fans qui vont voir les mises à jour

    Ce qui m’étonne c’est qu’il soit aussi haut quand on voit le nombre de pages qui sont gonflées artificiellement avec du jeu concours (qui ne génère que peu d’interactions utilisateur – marque celui-ci s’arrêtant au jeu concours)

  3. Babzefel wrote…

    Le chiffre me paraît aussi très élevé. Trop élevé. Il masque par ailleurs aussi le fait qu’un post qui remonte dans votre page actu n’est pas forcément vu : encore faut-il que l’utilisateur fasse un éventuel scroll vertical. Au final je suis persuadé que c’est plutôt 5 à 10%. Ce qui explique également des taux d’engagement rarement supérieurs a 0,5% (chiffre déjà bon).

  4. NicolaSaintagne wrote…

    Chiffre équivalent à un CTR de display sur une population non qualifiée alors qu’ici on parle de communauté de marque.
    2 solutions : les faire revenir avec du VRAI contenu engageant (le meiux est encore de leur demander ce qu’ils aiment) sur la fanpage OU les faire sortir pour aller sur un endroit mieux maîtrisé (genre, par exemple le site web : tellement 1.0 mais tellement chez soi)…

  5. Antoine Dupin wrote…

    A cela s’ajoute les données qui disent qu’entre 80 et 90% des fans ne reviennent pas sur une page …

  6. Cédric DENIAUD wrote…

    Greg,

    Je sais pas d’où tu sors ce chiffre, mais mon retour d’expérience me fait plutôt pencher vers une chiffre entre 5 / 15% en fonction de l’affinité de la marque, la taille de la base agrée, les contenus des posts (inclusion de photo, vidéo, ..), la fréquence de ces derniers et l’interactivité constatée.

    Bref plein de variables qui font varier un chiffre qui n’est qu’une moyenne. Il vaut mieux pour une marque avoir des données sectorielles plutôt qu’un chiffre global.

  7. Jibou wrote…

    Greg et autres commentateurs,

    Je décide d’apporter, moi aussi, un peu d’eau au moulin. Je n’ai pas fait d’étude ou de sondage auprès de je ne sais combien de leaders du marché mais je suis admin de, notamment, deux pages comprenant chacune 10 000 et 21 000 fans.

    Hors week-end, sur le dernier mois, la première affiche un nb moyen de viewers à 3000 et la deuxième 6150… Environ 30%.

    C’est tout ce que j’avais à dire.

  8. greg wrote…

    C’est une stat que j’ai recupéré lors de la conférence d’hier mais l’important, n’est pas tant le chiffre en tant que tel (car il varie, surtout avec les changements opérés dernièrement par Fb) mais le fait que ce n’est pas 100%

  9. greg wrote…

    Tu as tout à fait raison, il faut considérer que c’est une chance de le voir mais pas une lecture et une interaction obligatoire.

  10. greg wrote…

    Très clairement les gens reviennent très rarement sur une page !

  11. greg wrote…

    Comme expliqué le chiffre a été donné par Emmanuel hier mais de toute manière ce n’est pas le chiffre qui est intéressant mais le fait qu’il ne soit pas égal à 100% comme encore beaucoup d’annonceurs l’imagine…

  12. greg wrote…

    Et c’est déjà pas mal !
    merci de ta participation 🙂

  13. Genaro wrote…

    Je connais aussi des strat’s tout facebook pour des toutes petites boites qui fonctionnent très bien.
    Tout dépend de la taille de l’entreprise, même si bon, je ne pense pas que je le ferais pour moi…

  14. Emmanuel Vivier wrote…

    Hello Greg,
    Merci d’avoir repris en effet crucial….

    En fait ce chiffre est lié à 2 choses :
    – Selon Facebook , 95% des usagers utilisent uniquement le fil d’actualité “À la une” et non l’onglet “Les plus récentes”.
    – Il dépend aussi du taux d’engagement des fans qui est calculé par facebook. C’est ce qu’on appelle le Edgerank : http://fr.locita.com/reseaux-sociaux/facebook/edge-rank-lalgorithme-de-facebook-explique/

    Certains marques ont bien moins que 30% de leurs fans qui recoivent leurs news,… à l’inverse certaines fan pages de célébrités ont un taux pouvant atteindre 60%….

  15. ulrik le geek wrote…

    « cela équivaudrait à ce que seuls 30% des abonnés à votre Newsletter reçoivent celle ci »

    Selon ma propre expérience, le taux d’ouverture est seulement de 10% et le taux de clic avoisine les 1% (je ne parle même pas du taux de conversion)… Après cela dépend du secteur, de la qualité de la newsletter, etc…

    Mais tout ça pour dire que ces chiffres ne m’étonnent pas et sont « logiques » dans le monde du webmarketing.

  16. Jibou wrote…

    Bonjour Djivan,

    Facebook fait bien la différence entre le nombre d’impressions d’un post et son nombre de « viewers ». Sauf si Facebook essaye de nous feinter, je pense que cela correspond au nombre de personnes ayant vu un post de la page.